Auteur : Anfalmyr

C'est moi que tu entends en début et en fin de podcast. Entre les deux y'a pas grand chose d'intéressant, mais des fois je fais "ah oui" ou "hum hum". En gros, c'est moi l'animateur de La Caz' Retro

 

Afin de vous faire patienter tranquillement jusqu’au 17 avril, date de la douzième émission de La Caz’ Retro, je vous propose de faire marcher vos petites méninges sur une image énigme, teasing, whatever.. qui pourrait vous donner un indice sur le thème dont on va parler la semaine prochaine !

 

A la Semaine Prochaine en compagnie de Bruno Rocca (IG Mag) pour une super Emission ! 

Aujourd’hui on est jouasse sur Lacazretro.fr, puisqu’après vous avoir annoncé notre diffusion sur Le Serpent Retrogamer, et notre nouveau partenariat avec Boulot-Retro-Dodo.fr, on peut enfin vous annoncer que nous rejoignons le cercle des producteurs sur BadGeek.fr

BadGeek c’est une association loi 1901 qui recense des émissions audio&vidéos Geek (mais pas que) afin de créer une sorte de grande chaîne de programmes hétéroclites. Vous pouvez y retrouver du gaming, du cinéma, du jeu de rôle…. Il y en a vraiment pour tous les goûts !

C’est vraiment une super surprise que d’avoir été contactés par Badgeek pour rejoindre les programmes du site aux côtés de Gamerside et du Joueur du Grenier. Merci d’ailleurs à Alex et David pour nous avoir aidé à publier toutes nos émissions (et merci à Loupign pour avoir pris le temps de le faire) .

BadGeek propose également à ses producteurs de démarcher des diffuseurs pour promouvoir vos émissions, un service supplémentaire vraiment louable. Pour rester parfaitement transparents sur le sujet, nous n’avons pas l’intention de modifier le contenu de nos émissions ou le ton de celles-ci, même si ça peut nous fermer certaines portes. C’est un choix parfaitement assumé de notre part, mais nous restons bien évidemment ouverts à toute proposition de diffusion, tant qu’on ne nous impose aucune coupe ou rajout. Donc un grand merci à l’équipe de BadGeek pour leur compréhension et leur soutien.

A noter également la possibilité de diffuser du live, donc des émissions en direct. Une perspective très excitante à laquelle nous réfléchissons bien sûr.

2012 commence donc de la plus belle des manière pour La Caz’ Retro,
« pourvu que ça dure ! » 

 

 

 

Dans le microcosme des sites dédiés exclusivement au Retrogaming, s’il y en a bien un que l’on suit régulièrement pour sa réactivité hallucinante sur les diverses news liées au sujet, c’est bien Boulot-Retro-Dodo.fr ! Le Site de Webneta est truffé d’infos toujours croustillantes sur l’actualité du retrogaming, avec une rapidité de communication assez hallucinante. Alors aujourd’hui, c’est vraiment un plaisir pour nous que d’annoncer notre partenariat avec BRD.fr , une nouvelle relation qui, on l’espère, portera de beaux fruits. 

C’est toujours intéressant de se retrouver autour d’une même passion, mais avec une approche différente. Vous le savez bien évidemment, sur Lacazretro.fr nous sommes avant tout consacré à nos émissions, vers le partage serein et convivial de nos souvenirs d’une époque que nous chérissons toujours autant. Boulot Retro Dodo c’est vraiment un site d’actu retro, ce qui déjà en soit est une pépite dans le genre, vraiment complet et agréable à suivre. Actualité, Podcast, Dossiers, vous allez pouvoir contenter à satiété votre faim d’oldies, quand vous aurez terminé les podcasts de La Caz’ Retro cela va de soit.

De belles collaborations pourront se faire entre BRD.fr et LCR.fr bien sûr, et vous en serez bien entendu les premiers informés. En tant que « petits nouveaux », ça nous fait vraiment chaud au coeur d’être contactés par des gens de talent pour se serrer les coudes et ainsi créer une véritable synergie entre passionnés de RetroGaming ! 

 

Lorsque nous avons lancé la rubrique « La Retro du Mois » nous avions dans l’idée d’inviter des gens qu’on aime et qui partagent la même passion que nous pour le retrogaming, à venir s’exprimer librement dans un billet sur lacazretro.fr. Aucun sujet imposé, aucune contrainte, nous offrons à nos invités une tribune totalement libre. Et nous inaugurons ce mois-ci notre tout premier invité de ces billets, notre parrain des Retros pour ainsi dire. Mais plus qu’un parrain c’est une Marraine et non des moindres puisque la passionnée et passionnante Carole Quintaine nous fait l’honneur de poser sa plume sur La Caz’ Retro. Un Énorme Merci à elle, pour sa générosité hallucinante et son infinie douceur. On te retrouve avec grand plaisir sur ton tout récent Blog Gameratoutprix.net sur lequel tu partages tes différents reportages vidéos et articles !  Gros Bisous Taty Caro’ !            ~Anfalmyr

Ecco : Chronique d’un héros des mers

C’est sous un ciel azuré et sur un océan limpide que nous allons nous projeter pour ce premier rendez-vous retrogaming. Et en ce début d’Avril, il me semble presque logique d’apporter une touche marine à cet article…

Nous sommes en 1992, et si le stéréotype du héros de jeu vidéo de cette époque ressemblerait plus à un petit bonhomme en salopette ou à un hérisson hyperactif, celui dont on va retracer le parcours ici, n’a rien à leur envier en matière de style.

Quand le délicat Ecco débarque sur Megadrive, il apporte un souffle exotique et novateur à l’univers du jeu vidéo. Quand on se souvient de ce merveilleux jeu d’aventure on pense tout de suite à ces fabuleux décors aux détails soignés et aux couleurs exotiques, les phases aériennes à bondir hors de l’eau pour faire des acrobaties poétiques qui faisaient qu’une heure après avoir commencé la partie nous étions toujours sur le même tableau…Un tel sentiment de liberté ! Y rejouer, c’est un peu comme partir en vacances au bout du monde.

Replongeons-nous donc dans cet océan de mystères dans lequel le jeune dauphin va vivre une aventure palpitante dans le but de sauver son clan disparu lors d’une tempête mystérieuse…

Commençons par le gameplay, qui sera en adéquation parfaite avec l’univers puisque tout se passe sous l’océan. Manœuvrer Ecco reste une véritable expérience et la bestiole n’est pas commode à maitriser. A noter, une des principales contraintes réside dans la gestion de l’oxygène. Ecco sera forcé de remonter régulièrement  à la surface ou de trouver des sources d’air s’il ne veut pas mourir noyé, ce qui reste une mort assez suspecte pour un dauphin hein ?

Le défi consiste donc à maintenir la barre d’oxygène à niveau et pour ça,  plusieurs pistes : en émergeant comme je le soulignais plus haut, ou en trouvant le moyen de respirer sous l’eau car en effet, plus on avance dans le jeu, plus les levels nous entraînent dans les profondeurs, et remonter devient vite une mission impossible…Il faut donc se débrouiller pour trouver des solutions comme des poches souterraines dans lesquelles Ecco peut se recharger en air ou à choper des bulles d’oxygène sortant de certains coquillages. Challenge certes exigeant mais qui ne manque pas de réalisme…Concernant notre énergie, ici point de cœurs ou de fioles de santé, il faut bouffer du poisson pour survivre ! Fort heureusement pour nous, l’océan regorge de ces petits êtres invertébrés et ce sera donc chose aisée de se remplir le ventre.

La progression se déroule sur 23 niveaux relativement casse-tête puisqu’il s’agit là de labyrinthes sous-marins… Heureusement notre dauphin préféré est bourré de ressources et pourra se repérer grâce à un sonar qui, lancé dans le vide, fait apparaître une carte de la zone en exploration. Via celui-ci, il peut également envoyer des messages et communiquer avec son environnement, notamment avec ses congénères.

Dans la famille des dents de la mer, excepté quelques mammifères indisposés, qu’il faut charger pour ne pas se faire tuer, (les requins par exemple) les principaux acteurs de ce monde aquatique, sont pour la plupart débonnaires et il suffit dans bien des cas de les éviter (pas toujours évident d’ailleurs !) pour les laisser continuer à faire leur vie et poursuivre notre chemin.

En termes de prise en main, ce sont des sensations nouvelles pour les joueurs qui à l’époque, n’ont pas forcément l’habitude d’incarner un dauphin. Qui plus est, on se souvient de la difficulté du jeu qui reste considérable. Ecco est un de ces bijoux vidéo-ludiques qui vous poussent par moment à vouloir exploser la manette par terre…Mais l’aventure est si belle !

Le soft se démarque par ce côté “apaisant” et l’immersion est totale, notamment grâce aux décors tropicaux sublimés par un travail graphique exceptionnel pour l’époque et à une ambiance sonore envoûtante collant parfaitement à l’univers…Adapté sur Master System, Game Gear, mais aussi sur PC et bien d’autres plateformes, ce premier opus de la série aquatique est également jouable sur Xbox live arcade.

En bref, Ecco The Dolphin reste un véritable chef d’œuvre d’originalité et de poésie. Un grand moment de beauté !

Mon expérience

Ecco reste très probablement un des jeux qui m’auront fait le plus voyager. Ces jeux auxquels on pense toute la journée et qu’on ne peut plus lâcher une fois la manette en main.

J’ai le souvenir très net de ma Megadrive posée par terre, et moi, assise en tailleur devant l’écran, complètement hermétique à tout ce qui se passait autour…

Je me rappelle avoir passé tant d’heures à sauter d’un bassin à un autre en essayant de faire des figures toujours plus belles, de bondir toujours plus haut dans ce décor fabuleux et repartir dans l’aventure où le plaisir de jouer se mêlait à l’admiration du paysage…Grand moment ! Dans mes yeux de gamine, la perfection était là, et je crois qu’Ecco était le plus magique des héros de jeux vidéo. Aujourd’hui il reste une de mes expériences vidéoludiques les plus grisantes.

Ce n’est pas parce que c’est l’ouverture du site qu’on doit se reposer pour autant, même si parfois on pourrait se dire qu’un week end, mon anniversaire de surcroît, Subby m’aurait laissé au repos, mais non ! Mais peu importe car c’est une bien belle annonce qui m’amène, puisque les fans de retrogaming vont pouvoir retrouver les Emissions de La Caz’ Retro sur le site Le Serpent Retrogamer ! 

Le Serpent Retrogamer vous offre un regard différent sur le monde du retrogaming. Un regard actuel qui met en perspective nos hits d’antans pour repérer, et ainsi aduler, les softs qui ont marqué l’histoire des jeux vidéo. C’est pour cela que nous ne nous interdisons pas de parler de la current-gen, mais encore une fois d’une façon différente, en essayant de voir en quoi tel ou tel jeu peut espérer rester gravé dans les mémoires. Entre coups de cœurs, dossiers, et tests, sans oublier différentes rétrospectives sur des séries ou des studios, Le Serpent Retrogamer, c’est une vision actuelle de nos jeux rétro !

Avouez que ça a de la gueule ! Alors qu’à La Caz’ Retro on est plus dans le souvenir, même si de temps en temps on se pose la question de la pertinence d’un jeu aujourd’hui; sur http://www.le-serpent-retrogamer.org/ ils gardent le focus sur le rapport contemporain qu’entretiennent ces vieux jeux avec les joueurs. Une manière différente et tout aussi passionnante d’aborder le retrogaming.

C’est donc un grand plaisir pour nous que de voir nos émissions s’évader de temps en temps pour essayer de toucher plus de monde ! On souhaite à Thibault et à son équipe (dont un certain Sirocco que je salue tout particulièrement) plein de bonnes choses, et de venir un de ces quatre, pourquoi pas, écrire un petit papier sur Lacazretro.fr !

Nous y voilà, LaCazRetro.fr s’ouvre en Mars, après dix émissions. Evidemment dans le fond, rien ou presque ne change, si ce n’est qu’avoir un « chez nous » va nous permettre de vous proposer un contenu régulier, en plus des émissions tous les quinze jours. Avions nous véritablement besoin de nous émanciper du Blog d’Anfa’ sur Gameblog.fr pour vous proposer ces contenus, il semble que oui, et on va essayer de le faire le mieux possible et de la meilleure des manières. 

Alors, que faut il attendre de ce site? Et bien toujours plus de retrogaming et toujours plus d’ambiance décalée et conviviale ! C’est pour nous une condition sine qua non dans l’évolution de La Caz’ Retro. On ne cherche pas à faire des reviews complètes d’anciens jeux, d’autres le font déjà très bien. Ici vous êtes dans l’arrière salon d’un bar cozy, les banquettes sont confortables, les verres sont pleins, vous êtes entre potes et vous taillez le bout de gras sur des vieux jeux en piochant régulièrement dans le bol de cacahuètes. C’est aussi simple que ça.

Le fond restera le même, et ce n’est pas parce que nous rajouterons quelques rubriques à nos podcasts, ou que nous inviterons des VIPs que le fond va changer, sûrement pas ! En revanche dans la forme on continuera d’affiner nos rubriques pour vous proposer toujours plus de convivialité et de confort de lecture.

Car, entendons nous bien, en vous proposant les émissions à la fois en vidéo, mais aussi en audio que ce soit en lecteur web, ou en téléchargement mp3 ou via itunes; on essaye de vous proposer le plus vaste choix dans la manière de suivre La Caz’ Retro. Le but c’est de vous proposer la solution la plus confortable pour vous, peu importe si ça nous demande un investissement plus important, ce qui compte c’est que vous ne vous sentiez jamais frustrés de ne pas pouvoir suivre notre Emission comme vous l’entendez. Et c’est dans cet ordre d’idée qu’est née l’envie de créer ce site, car nous étions conscient qu’un podcast qui est une catégorie d’un blog perso’ hébergé sur un site de jeux… C’était pas lisible. Aujourd’hui, vous pouvez parler de notre émission à vos amis, et ils n’auront qu’à taper « la caz retro » sur google pour tomber sur nous. C’est pour ça qu’on a voulu s’émanciper de Gameblog, et on en parlait depuis plusieurs mois déjà.

Bien entendu nous gardons un Blog sur Gameblog.fr afin de rester actifs dans la Communauté que nous adorons,  sans leur demander de s’échapper de Gameblog le temps d’une Emission. Néanmoins, pour ceux qui aiment suivre La Caz’ Retro et qui veulent voir l’intégralité de notre actu, il faudra passer par ici. Ce n’est pas une décision élitiste afin de vous faire venir « chez nous », c’est une nécessité pour nous afin de parler de notre passion pour le retrogaming sans avoir l’air de déranger. Car il faut dire les choses comme elles sont, quand six mecs discutent chaque semaine de retrogaming et évoquent leurs discussions en public, ça peut déranger ceux qui ne sont pas dans la confidence et qui s’en foutent de notre Emission. Donc, parce qu’on n’a pas envie d’alimenter un fantasme de Lutte des Clans qui est à mille lieues de notre Pensée et de notre mentalité, on préfère avoir notre petit coin à nous pour accueillir les gens qui aiment ce qu’on fait, et préserver ceux qui n’en ont rien à faire. Nous pensons que c’est la solution la plus simple et, encore une fois, la plus confortable pour tout le monde.

Voilà, un petit récap’ important à faire pour lancer le site. Il nous reste encore beaucoup de choses à faire pour vous proposer quelque chose de vraiment cool. Vous pouvez déjà accéder au site de manière confortable (toujours) sur vos smartphones, histoire de nous suivre partout où vous allez. Vous pouvez également nous suivre sur notre nouveau Twitter ( @Lacazretro  ). Sur ce, très bon mois de Mars, à Mardi pour l’Emission, et sinon, restez à l’écoute car on a encore plein de choses à vous dévoiler ! 

Anfa’

Revenir en haut