Latest News

Kolossal Retrogaming

Cela fait maintenant trois ans que je fais mon pèlerinage annuel pour assister à la Gamescom de Cologne. Trois années où, à chaque fois, je retrouve avec grand plaisir plusieurs dizaines de mètres carrés entièrement consacrés au rétrogaming.

Cet espace s’est peu à peu étoffé au fil des années et l’édition 2013 fut particulièrement intéressante en raison de la présence de véritables bornes d’arcade.

Viens jouer au bistro

Ces bornes,que l’on pouvait trouver soit dans les cafés, soit dans nos salles de jeu dédiées (paix à leur âme) sont aujourd’hui une denrée rare. Ces engins prennent de la place et l’électronique vieilli parfois mal. Il faut donc de grosses structures aussi bien pour les stocker que pour les entretenir.

Pourtant les gens de Cologne ont réussi l’exploit d’en amener non seulement de très anciennes, mais aussi des incontournables de notre Playhistoire. Ainsi pouvait-on jouer sur la borne quatre joueurs de Turtles in Time, expérimenter la 3D d’époque (isométrique) de Q-Bert, ou encore prendre le volant d’un simulateur de conduite. Ceux qui ont déjà essayé d’organiser une manifestation quelle qu’elle soit, savent que cela nécessite un déploiement d’énergie plus que conséquent.

Les bougres ont même ramené un substitut d’un système qui m’avait bien vidé le portefeuille : Daytonna USA à huit avec volant et pédalier pour chaque poste installé ! Certes, c’était sur émulateur et sur PC, mais l’installation était impressionnante !

Pour parfaire cette ambiance bistro, une demi douzaine de flippers étaient également de la partie.

On pouvait donc entendre les « clac » des parties gratuites ou des gagnants de loterie des billards électriques (oui, c’est le nom français des flippers bande de jeunes). Heureusement, il manquait la fumée de cigarette et les poivrots dans les coins.

Viens jouer à la maison

Un peu plus loin on trouvait des tables garnies de bien belles machines autrement appelées catastrophes à touche par les consoleux de l’époque. Une palanquée d’Atari, d’Amstrad et autres Commodore bien alignés sur des tables.

Au niveau du sol, ces gros lourds de joueurs consoles se prélassent sur des poufs (rien à voir avec les babes) et torturent leurs doigts avec des NES, Megadrive, PC Engine ou encore Neo-Geo pour les plus élitistes. Les écrans cathodiques chauffent une ambiance à la fois détendue et passionnée.

On est comme à la maison et entre amis, dommage que je ne puisse pas rester plus longtemps. Je suis certains que les potos de la Caz’ auraient beaucoup de mal à décoller d’ici 😉

Les magazines aussi sont rétro

Un rayon s’est largement étoffé cette année aussi, c’est celui des revues d’époque. Des véritables magazines papier qui ont assassiné des arbres de nos belles forêts pour nous offrir une explosion de couleurs. Ici trônent les Joystick, Joypad et autres équivalents des « Tilt » Teutons.

Cela n’a l’air de rien comme cela, mais commencer à mettre ces magazines en vitrine comme les consoles me rend un tantinet nostalgique. C’est un peu comme si on voulait préserver encore quelque chose qui n’a pas tout à fait disparu. Un peu comme ces jeux Playstation – première du nom – qui sont aussi sur un mur pas trop loin. C’est la génération des « jeunes » rétrogamers qui arrive et qui va nous submerger. Car si nous nous amusons de notre grand âge (presque 40 ans, rendez-vous compte), une horde de « jeunes » formés par la première console de Sony est sur les rangs.

Le temps file vite et c’est aujourd’hui que se prépare le rétrogaming de demain. Rendez-vous l’année prochaine à la Gamescom ?

 

 

12 comments on “Kolossal Retrogaming

  1. Guillaumix dit :

    Il l’avait promis, il l’a fait.
    Merci MR Dopamine pour cet article vraiment extra et « presque » trop court.

  2. Loupign dit :

    Il y a vraiment de belles bornes par contre les vitrines font un peu peine à voir non ?

    Elle sont peu remplies ?

  3. manjimaru22 dit :

    Excellent article ! Merci beaucoup pour ce retour fort intéressant 🙂

  4. rEdrUm dit :

    Tu as certainement dû croiser les zamis de MO5.com là bas !

Comments are closed.

Scroll to top