Mois : juin 2012

Pour ce quinzième numéro de Retro Arcade, j’ai sélectionné Heavy Smash de Data East sorti en 1993 uniquement en Arcade.

Et cette fois, je suis accompagné de Mikadotwix qui découvre ce jeu en live avec moi, ce fervent admirateur de Windjammers et autre Soccer Brawl sera-t-il séduit par ce jeu de Hand Ball futuriste ?

Je vous laisse apprécier cette vidéo pour obtenir la réponse.

 


Afin de vous faire patienter tranquillement jusqu’au 26 juin, date de la dernière émission de l’année pour La Caz’ Retro, je vous propose de faire marcher vos petites méninges sur une image énigme, teasing, whatever.. qui pourrait vous donner un indice sur le thème dont on va parler la semaine prochaine !

 

A la semaine prochaine pour la fin de la Saison 01 de La Caz’ Retro ! 

Si vous avez écouté notre émission consacrée à Link’s Awakening, vous savez déjà que l’on considère le  second Zelda sorti sur la Nintendo 64 comme une aventure de Link à part, au même titre que son périple en monochrome. Univers décalé, personnages étranges et expérience innovante sont autant d’éléments qui font les fans se diviser sur cet épisode.

Pourtant, on a l’impression qu’avec les années, les critiques s’effacent. Que ce qui dérangeait est aujourd’hui regardé avec curiosité, voire intérêt. Comme une autre voie possible pour la saga. Et que des rumeurs évoquent un possible remake sur WiiU ne fait que renforcer ce sentiment. Autant dire que la moindre informations est passée au peigne fin.

Je serais donc curieux de connaître la réaction des fans qui ont découvert les premières images de ce remake en haute définition. Empruntant, à mon sens, fortement à l’univers de Tim Burton, il s’avère que ce trailer n’est « que » une vision de fan, à savoir Pablo Belmonte et Paco Martínez. Il y a malheureusement fort à parier que si remake il y a un jour, ce dernier n’aura certainement pas la qualité de cet hommage. Cela dit, on peut toujours rêver non ?

On se retrouve pour un nouveau Retro Arcade avec Cosmo Gang – The Video, développé et édité par Namco en 1991 sur arcade et 1992 sur Super Famicom.

Il s’agit d’un Shoot them up reprennant les codes des grands classiques du genre comme Space Invaders ou Galaga.

Jouable à deux joueurs simultanément, ce jeu est un vrai coup de fraicheur sur ce style déjà bien connu de tous.

 

Souvenez-vous S.O.S. Fantômes 2 (Ghostbusters II) est un film américain d’Ivan Reitman sorti en 1989. C’est la suite direct de S.O.S. Fantômes sorti en 1984. (Wiki). Pour les passionnés j’avais fait un billet du premier sur mon blog.

Nous en parlions brièvement dans le podcast dédié à Punch-Out, mais vers la fin du film les membres de S.O.S fantômes décident de rendre vivante la statue de la liberté à coups de Slime. Et pour pouvoir « piloter » cette grande dame, il utilisent ça :

Le fameux Nes Advantage, qui me faisait tant saliver à l’époque. C’était LE stick arcade ultime. Et comme votre serviteur à mené sa petite enquête, je vous ai bien évidemment trouvé un extrait du film en HD et j’ai réalisé une petite capture d’écran de ce fameux stick customisé par l’équipe de Ghostbusters.

Bienvenue dans La Sélection du Mois, dans cette sélection de jeux gratuits vous retrouverez des créations originales riches d’identité retro, mais également des remakes de vieilles légendes de notre média, voir même des rééditions. La Sélection du Mois c’est l’occasion de se plonger sans modération dans l’univers foisonnant du retrogaming, et ce sans débourser le moindre sou. Alors aucune raison de s’en priver ! 

 

 

Pour Télécharger Gratuitement les Jeux présentés dans cette Sélection, suivez les liens ci-dessous :

– Marvel First Alliance sur PC

– Atomic Runner Chelnov sur Sega Saturn

– You Have to Win the Game sur PC

– Crazy Faces sur GameGear

– Wolfenstein 3D sur PC

Afin de vous faire patienter tranquillement jusqu’au 12 juin, date de la seizième émission de La Caz’ Retro, je vous propose de faire marcher vos petites méninges sur une image énigme, teasing, whatever.. qui pourrait vous donner un indice sur le thème dont on va parler la semaine prochaine !

A mardi pour la dernière émission de la saison avant le hors-série qui va clôturer cette première saison de La Caz’ Retro ! 

Fin du jeu Plug and Play, vive le Retrogaming !!

Comme toutes les précédentes, j’ai énormément apprécié cette génération de consoles. Avec la PS3 et la Xbox 360, j’ai pris un plaisir fou sur beaucoup de jeux (DEAD SPACE, je t’aime). De mon point de vue, les jeux de qualité se font de plus en plus nombreux avec les années. Le jeu vidéo, c’était mieux avant ? Non, c’était juste différent. Pourtant, malgré la démocratisation du jeu multi sur le Live ou les autres apports de cette génération, il y a un point sur lequel nous avons vraiment perdu. Le plaisir de jeu instantané ! Attention, je ne parle pas de gameplay, de plaisir dès les premières minutes de jeu. Non, je parle du temps de plus en plus interminable avant d’arriver à ces « premières minutes de jeu ».

Un petit retour en arrière s’impose. Jusqu’à présent, pour jouer sur console c’était cela : j’insère la cartouche dans la console, j’appuie sur Power, j’admire la démo et l’écran titre et « Press Start », c’est parti pour l’aventure. Et je profite de mon jeu à 100%. Du jeu « Plug and Play ». Tu insères, tu allumes, tu joues. Quoi de plus simple. C’est bête à dire, mais cela a toujours été une vraie force des consoles.

Mais cette époque est bel et bien révolue. Maintenant, lorsque je joue à un jeu sur Xbox 360 : allumage de la console, arrivée sur le bios, insertion du jeu, installation sur le disque dur………………………………… Obligatoire car j’aime jouer dans les meilleures conditions………. Lancement du jeu… Merde une maj……….Re-lancement du jeu…Merde un code online à rentrer. Je gratte, j’entre le code…………Connexion…………Ecran titre, ok je peux enfin jouer…….Tutorial… pffff………..Un ami souhaite vous parler. « Mais je veux jouer moi, JOUER !!! ». Et dans certain cas, c’est pire. Lorsque que vous n’avez pas joué depuis longtemps avec votre PS3 : mise à jour de la console, téléchargement puis installation !!! Lorsque vous êtes succès gamer : 15-20 minutes à décortiquer les succès et à vous spoiler l’intégralité du jeu pour être sur de ne rien louper. Avec le dématérialisé, même galère. Les fichiers à télécharger deviennent de plus en plus lourd mais ma bande passante ne s’est pas vraiment améliorée.

Tous ces événements m’ont obligé à changer ma manière de jouer. Aujourd’hui, quand je veux lancer un nouveau jeu, je regarde d’abord si je n’ai pas 30-45 minutes devant moi avant de débuter quoique ce soit. Le jeu n’est plus un plaisir instantané à la sortie de sa boîte, non il se fait attendre. Arrivé à un certain âge, je n’ai plus le temps d’attendre autant. De la patience, je passe maintenant à la frustration.

Du coup, le matin, avant de partir au boulot. Je me lance toujours une petite partie sur SNES. Le « clack » du Power retenti dans mes oreilles. La musique et l’écran titre retentissent dans mes oreilles. Je nage en plein rêve. Et surtout, je joue immédiatement.

Revenir en haut