Étiquette : Wonderboy

1460053165-entete-retro-04-16

Quel mois d’Avril mes amis ! Le remake de Wonderboy 3 qui sort dans un enthousiasme général et fait découvrir aux nouvelles générations un game design d’un autre temps; JulienC qui ne fait plus partie de Gameblog; les réseaux sociaux qui commencent déjà à se hyper à l’idée d’une SNES mini; sans oublier le Gameboy qui fête ce mois-ci ses 28 ans ! Quel mois vous dis-je…

Pour commencer, j’aimerais profiter de cet édito pour rendre un petit hommage à Julien Chièze qui vient de quitter Gameblog.fr après dix années d’intense investissement. Je ne me garderai bien évidemment d’y aller de mon petit commentaire, car c’est une affaire donc on ne sait rien et qui ne nous regarde aucunement. Non, je tiens à remercier encore une fois Julien pour avoir si brillamment su donner envie à tant d’anonymes comme nous de se lancer dans l’aventure du podcast. Nombreux sont les podcasteurs de notre génération à avoir eu l’envie de s’essayer à l’exercice à force d’écouter les anciens de Joypad discuter jeux vidéo autour d’une table à repasser. Ce fut pour moi une réelle fierté de recevoir Julien sur les ondes de LaCazRetro pour parler de Secret of Mana. Je le remercie une nouvelle fois d’avoir accepté notre invitation avec tant de simplicité; ce fut un moment très particulier pour moi que d’animer un podcast en sa présence et de suivre avec attention les quelques bons conseils dont il m’a dispensé ce soir-là pour m’améliorer. Ici à LaCaz nous sommes des enfants des podcasts de Gameblog, on s’est formé au sein de sa communauté. J’envoie également plein de bonnes ondes à Traz et Julo pour le challenge qui se présente inopinément à eux; je sais leur talent et je ne m’inquiète pas pour eux.

 

Ceci étant dit, j’aimerais revenir sur la rumeur insistante d’une prochaine SNES mini. Oui, ça n’a rien à voir. Nous revenons à peine d’un micro-phénomène de hype autour de la NES mini, où tous ceux qui voulaient afficher qu’ils étaient au top de la mode de la nostalgie, nous ont spammés avec des photos de boites neuves. On ne va pas se le cacher, ça faisait un peu cher pour un selfie et une soirée à se rendre compte que la NES ça a mal vieilli et que la majorité des jeux de votre enfance ne figure pas dans la sélection arbitraire de trente titres inclus dans le bousin.

Mais la Super Nintendo c’est pas pareil. Là on parle d’une des meilleures ludothèques de l’histoire du jeu vidéo; d’une machine mythique qui aujourd’hui met presque tout le monde d’accord lors des apéros de trentenaires. Là pour le coup, l’excitation semble bien plus légitime.

Mais non.

Aujourd’hui, personne ne s’inquiète de la liste de jeux qui figurera dans cette boite en plastique. Et avec la ludothèque de malade de la SNES, imaginez le nombre hallucinant de hits qui ne feront pas partie de la sélection finale. Nan, aujourd’hui tout le monde se dit qu’il faudra investir day-one dans cette objet dont la cote va assurément exploser quelques jours à peine après sa sortie.

Personnellement, je vois plus ces sorties comme une manière astucieuse pour Nintendo de vendre de beaux objets collector plus que de réellement proposer aux joueurs une manière nouvelle et légale de profiter de son histoire dans un cadre optimal. Il faut voir les choses telles qu’elles sont, voilà des années que sur les ondes de lacaz nous « militons » pour l’arrivée d’un service à la Netflix , pour pouvoir JOUER de manière légale à des offres proches des frontends que nous utilisons depuis plusieurs années maintenant et qui n’ont rien à envier aux offres officielles. De plus, n’oublions pas que ce système de ressorties par collections de jeux nous cantonne toujours aux mêmes titres; les usual suspects qu’on nous ressort régulièrement depuis 20 ans; laissant pléthore de bons jeux d’antan sur la touche. Cette mémoire sélective du jeu vidéo va continuer de plonger tant de bons petits jeux dans l’oubli que ça me rend plus triste qu’autre chose.

Ces mini consoles sont des objets de collection, voire de statut social, mais certainement pas des ressorties. On me rétorquera bien volontiers que je ne suis sûrement pas le public visé et que c’est toujours mieux que rien – et vous n’auriez pas tort – mais je ne peux m’empêcher de penser que c’est bien triste de se contenter de si peu. D’autant que des propositions alternatives existent (je pense par exemple à cette micro NES à cartouches NFC)  et qu’elles sont à mon sens hautement plus intéressantes. Mais pour creuser un peu plus la question, je vous inviter à écouter notre podcast Hors-Série « Emulation 2 » où nous débattons sur ce sujet.

 

Mais pendant qu’on se perd en conjectures, le Frigo fête ses 28 ans. 28 années d’une lignée de consoles portables à succès planétaire qu’aucun concurrent ne parviendra à bousculer jusqu’à l’explosion des smartphones. Un anniversaire qui laisse aisément supposer que dans deux ans nous aurons droit à une réédition en mode « mini » pour le trentième anniversaire.

Chez moi, on n’a jamais eu le premier Gameboy; et ce n’est pas faute de l’avoir demandé ! Car oui, mon frère avait effectivement demandé la portable de Nintendo à l’époque – nous avions déjà quelques Game&Watch – mais notre SEGAFANBOY de paternel lui offrit une GameGear à la place « Parce que c’est de la couleur, c’est plus puissant et Sega c’est mieux que Nintendo« .  Mais lorsqu’un cousin ou un ami débarquait à la maison avec la bête, même pour des gosses élevés au bleu, il n’y avait pas photo. Trente secondes sur Tetris valaient mieux qu’une semaine sur Columns, un Link’s Awakening faisait bien plus voyager qu’un sympathique Dragon Crystal. J’ai dû attendre la sortie du GameBoy Color ( violet transparent toi même tu sais) avec Pokemon Bleu pour enfin découvrir la qualité de sa ludothèque, ludothèque qui ne cesse de m’étonner encore aujourd’hui.

Ce que j’ai toujours adoré sur le Gameboy, c’est qu’elle vient d’une époque où les développeurs étaient habitués à des standards plus élevés, et les limitations techniques de la machine les obligeaient à penser différemment et à creuser ce qui devait être le coeur de l’expérience de jeu. Un procédé d’épure que j’aime particulièrement et qui a donné des jeux d’une simplicité et d’une pureté dingue. Des jeux qui sont toujours aussi agréables à jouer aujourd’hui.

Alors je te souhaite un excellent anniversaire petite chose magique. J’ai hâte de me plaindre dans deux ans de la pauvreté de l’offre de ta réédition collector trop cool #revival #oldies #tropdesouvenirs #ads

 

Pour conclure j’aurais aimé vous parler du remake français de Wonderboy 3, jeu de coeur pour pas mal de cazeurs (dont Subby qui le speedrun comme un taré), mais je n’ai pas eu le temps de me le faire à l’heure où j’écris ces lignes. Mon impatience est énorme, et ma rage face aux chanceux qui ont eu le presskit en boite de Master System, est intolérable. Vous pouvez toujours retrouver l’avis de notre Punky sur sa chaîne youtube en attendant. Je félicite les gens de Dotemu avec qui nous avons par le passé collaboré pour vous offrir des cadeaux sur le Grand Quiz. Leur nouvelle orientation démarre de bien belle manière et je le souhaite de continuer à nous proposer des titres avec ce niveau de finition. J’aime la philosophie de ces gens, leur manière de respecter le passé et de lui donner le coup de jeune qu’il faut pour le rendre attirant pour le plus grand nombre. Vivement que je puisse m’y plonger !

 

Salut à tous les Cazeurs. Avec Subbinette, nous sommes très fiers d’inaugurer avec vous une nouvelle rubrique: « Subbinette vous apprend à … ». Depuis près d’un an, nous souhaitons partager nos créations autour du jeu vidéo mais surtout nous souhaitons les partager avec vous. C’est comme cela que le concept est né. Tous les 2 mois, nous reviendrons avec une nouvelle création, une nouvelle technique pour que vous puissiez les reproduire chez vous et expérimenter par vous-même. En espérant que ces « tutoriaux » vous aideront. Do it yourself!!!!!!!!!!!

1 . Pâte polymère (Pâte FIMO®)

 . Principe de travail :

La pâte polymère FIMO® est une matière malléable de couleur, prévue pour être cuite dans votre four. Cette technique permet de faire de petites pièces principalement basées sur des formes simples et des couleurs vives. Traditionnellement utilisée pour la confection de bijoux, elle est adaptée à la confection de figurines issues des univers de jeux vidéo rétro.

Matériaux, et matériels nécessaires :

Wonderboy 1

Voici l’ensemble du matériel pour commencer sereinement.

 .–     les pains de pâte FIMO® 

–      un four culinaire

–      une plaque de verre

–      un rouleau en verre

–      une lame coupante

–      un cure-dent

–      du film aluminium

–      de la super-glue

–      de l’essuie-tout

–      un plat (non métallique) pour le four.

Mise en place du plan de travail :

Sur une table protégée, placez la plaque de verre devant vous et les autres accessoires autour. Préparez votre plat avec un film d’aluminium pour accueillir vos réalisations.

 

2 . Wonderboy in Monster World

 .

Wonderboy 5

Un petit aperçu du résultat final.

 

Matériel Difficulté Minuties Reconstruction Temps estimé Enfants
2/5 3/5 4/5 2/5 3h +12ansPâte adapté

Couleurs utilisées : chair ; rouge ; bleu ; noir ; gris (1/16noir +15/16blanc + effet métallique facultatif) blanc, jaune ; or facultatif ; vert foncé et vert; marron.

Wonderboy 6Etape 1 : LE CORPS

Formez une boule de couleur rouge puis déformez-la délicatement pour lui donner la forme du corps (sans son armure)

 .

 .

 .

 .

Wonderboy 7Etape 2 : LES MEMBRES

Faites un cylindre rouge du diamètre des bras et des cuisses. Découpez ces derniers à la bonne dimension. Assemblez les pieds et les bras en les pressant contre le corps. Afin de faciliter l’assemblage des bras, coupez une des deux extrémités en biais (biseau).

 .

Wonderboy 9

 .

Etape 3 : L’ARMURE

Mélangez les pâtes de couleur blanche et noire pour obtenir la couleur de l’armure puis étalez celle-ci sur une plaque en verre. Découpez chaque élément de l’armure et assemblez-les sur le corps.

 .

 .

 .

 .

Wonderboy 11Etape 4 : PIEDS ET MAINS

Faites un petit cylindre avec le même mélange et découpez les pieds. Façonnez-les un peu avec les doigts pour former la pointe du pied. Assemblez.Faites deux boules de couleur chair de même dimension pour les mains. Assemblez uniquement la main qui ne tient pas l’épée.

 .

 .

 .

Wonderboy 12Etape 5 : L’EPEE et LA TETE

Allongez un cylindre gris et aplatissez-le jusqu’à obtenir la dimension de la lame. Coupez une extrémité bien nette pour le manche et l’autre en pointe. Avec du bleu, faites une petite boule et aplatissez-la pour faire la garde. Assemblez la lame et la garde et puis l’épée sur la main restante.

 .

 .

 .

Wonderboy 13Etape 6 : LA TETE et LES YEUX

Faites une boule de couleur chair  de la bonne taille pour la tête. Faites deux petites boules de couleur blanche de même taille. Allongez-les un peu et aplatissez-les entres vos doigts. Placez-les sur le visage. Procédez de même avec le noir (boules plus petites). Enfin, réalisez des petites boules bleues et déposez-les avec la pointe d’un cure-dent sur l’iris noir…

 .

 .

Wonderboy 14Etape 7 : LES CHEVEUX

Etalez une plaque de couleur bleue de 1-2mm d’épaisseur. Découpez la forme des cheveux et les mèches pour l’avant. Travaillez les pointes avec le doigt pour qu’elles soient plus lisses. Positionnez les cheveux et coupez l’excédant de pâte. Rabattez. Placez les mèches de devant le plus fidèlement possible.

 .

 .

 .

Wonderboy 15Etape 8 : LA COURONNE

Etalez une petite plaque de couleur jaune, ou or ou un mélange des deux pâtes, suivant votre inspiration. Découpez proprement les contours de la couronne, décollez l’ensemble délicatement avec la lame et placez la couronne !Avec deux boules aplaties de couleur chair, réalisez les oreilles du personnage.

 .

 .

 .

Wonderboy 16Etape 9 : LE SERPENT

Réalisez un cylindre jaune et un plus petit couleur chair. Assemblez les deux et roulez l’ensemble sans mélanger les couleurs. Avec la pointe d’un cure-dent, marquez le dessous du serpent afin de réaliser les anneaux. Rabattez le bout du cylindre et façonnez la tête pour qu’elle prenne la bonne forme. Enroulez la queue du serpent afin qu’il puisse tenir débout. Rq : Vous pouvez réaliser plusieurs serpents de différentes couleurs…

 .

 .

Wonderboy 18Etape 10 : LA TETE DU SERPENT

Concernant les yeux, reproduisez l’étape 6 du personnage principal. Adaptez la taille et la forme aux dimensions du serpent. Pour les dents, appliquez une fine bande blanche que vous façonnerez avec le cure-dent. Ajoutez la langue du serpent à l’aide un petit rectangle rouge fendu de faible épaisseur.

 .

 .

 .

Wonderboy 19Etape 11 : BUISSONS du DECORS

Réalisez des cylindres de tailles différentes avec les couleurs : vert, vert foncé, marron et chair. Vue de profil, les cylindres doivent reproduire le motif du tronc et des feuillages. Tassez au maximum l’ensemble afin d’éviter les trous et découpez dans la tranche à l’aide de votre lame. Vous pouvez cuire les buissons à l’unité ou les assembler préalablement en fresque.

 .

 .

Wonderboy 20Etape 12 : AJUSTEMENTS

Les pièces comme le corps, la tête, l’épée sont cuites non assemblées. Vérifiez que les serpents et le corps soient stables en position verticale. Vérifiez que la zone de contact tête-corps et main- bras soit assez grande et plate pour l’assemblage final (étape 15, après cuisson).  Si besoin, enlevez de la matière.

 .

 .

 .

Wonderboy 21Etape 13 : CUISSON

Pour la Pâte FIMO® : Placez toutes les pièces à plat sur du papier aluminium. Préchauffer le four à 110°C (profitez pour ranger ;-)). Faites « cuire » – plus exactement durcir-  les pièces au four pendant 15 minutes environ. Plongez ensuite les pièces dans l’eau froide afin de les figer.

 .

 .

 .

Wonderboy 22Etape 14 : ASSEMBLAGE SOCLE

Positionnez tous les buissons en ligne sur un morceau de scotch. Découpez dans une cartonnette un disque (ou un rectangle) dont le périmètre correspond à votre ligne de buisson. Placez-les autour de votre cercle puis dissimulez le scotch en collant un papier vert de même forme.

 .

 .

 .

Wonderboy 23Etape 15 : ASSEMBLAGE FINAL

Pour assembler la tête au corps et l’épée au bras, déposez une goutte de super-glue et maintenez les deux pièces pendant 20 secondes. En cas de dégâts pendant la cuisson ou la manipulation des personnages, vous pourrez procéder de la même manière afin de les réparer.

 .

 .

Etape 16 : LE FINAL

Placez les personnages sur le socle. Si malgré toutes les précautions, les personnages ne sont pas stables, utilisez une minuscule boule de pâte à fixe afin de les maintenir en place.Vous pouvez admirer votre œuvre. 🙂

 

3 . Trucs et Astuces

LES COULEURS:

Prévoyez à minima les couleurs primaires (rouge, bleu, jaune) le noir et le blanc ; plus un vert et un marron qui sont difficiles à reproduire.

Evaluez celles dont vous aurez besoin pour votre personnage. Si vous avez besoin de couleurs spécifiques en « quantité », il est plus simple de les acheter. En effet, le mélange est parfois long et difficile à reproduire… comme la couleur chair par exemple !

Les pains de pâtes sont prédécoupés en barrette pour vous aider à doser les mélanges. Pour un travail facilité, il est important de toujours bien malaxer les pâtes avant utilisation.

ETALER HOMOGENE:

Faire une plaque de bonne épaisseur et bien homogène est un vrai casse tête. L’astuce est d’utiliser des cales fines et assez longue. Abaissez progressivement la pâte et retournez-la régulièrement. Cela lui permet d’être plus souple et de bien se décoller de la plaque de verre.

 Wonderboy 2 Wonderboy 3

Si votre plaque colle au verre, faites passer délicatement la lame dessous. Il est fortement conseillé de décoller les plaques avant leur découpe. Vous pouvez éventuellement les transférer sur un film aluminium pour travailler dessus afin d’éviter les mauvaises surprises.

  POLLUTION de COULEUR :

Dès que vous changez de couleur (en particulier du noir au blanc et inversement) vous risquez de polluer votre nouvelle couleur avec l’ancienne. Essuyez bien vos mains, la plaque de verre et votre lame notamment avant de manipuler des couleurs claires.

Conclusion:

Wonderboy 25Avec Subbinette, nous aimerions vraiment voir vos réalisations suite à ce tutorial. Alors n’hésitez pas à partager avec nous, cela nous ferait vraiment plaisir. A très bientôt pour une nouvelle réalisation et une nouvelle technique.

 

 

Bienvenue pour ce quinzième épisode de « La Caz’ Retro Part en Live !! » l’émission consacrée aux direct-live et au multiretrogaming ! La rédaction de lacazretro.fr vous invite à découvrir avec eux de vieux titres ou à participer à des compétitions de eSport pixélisé.

La Caz’ Retro Part en Live, c’est l’occasion pour nous de vous inviter à suivre en direct nos émissions live ! Commentez, Réagissez, Partagez, car n’oubliez jamais, la Passion n’est belle que lorsqu’elle est partagée.

Et aujourd’hui, on vous propose une rediffusion du live Spécial WonderBoy 3, dans un premier temps Loupign s’essaye à la version US de la PC-Engine, puis vous pourrez découvrir la vidéo du SpeedRun sur la version Master System réalisée par Subby_Kun.

Bonne Rediff’ ! Et n’hésitez pas à nous faire partager vos avis, vos conseils et différentes remarques.

.

.

Revenir en haut