Étiquette : sega

Chaque mois nous allons replonger dans nos souvenirs de jeux qui nous ont marqués au travers de leur bande son. Des pastilles plus courtes que nos podcasts traditionnels, jamais plus de deux chroniqueurs à la fois, et beaucoup plus de place offerte à l’OST des jeux évoqués. L’occasion pour certains chroniqueurs de parler de jeux déjà traités il y a quelques saisons afin de donner également leurs avis, et aussi la possibilité pour nous d’évoquer certains titres qui n’auraient pas vraiment d’intérêt à être traités dans un long podcast.

Et pour ce Bonus Stage d’Avril,  Anfalmyr & Zephirin vous proposent de replonger avec eux dans l’ost de Jet Set Radio !!!!

Vous pouvez retrouver ici le podcast #54 consacré à ce jeu.

 

 Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs !

 

AVEC

  

 .

Jet Set Radio

Téléchargez le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

 .

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

 .

bs sof

Chaque mois nous allons replonger dans nos souvenirs de jeux qui nous ont marqués au travers de leur bande son. Des pastilles plus courtes que nos podcasts traditionnels, jamais plus de deux chroniqueurs à la fois, et beaucoup plus de place offerte à l’OST des jeux évoqués. L’occasion pour certains chroniqueurs de parler de jeux déjà traités il y a quelques saisons afin de donner également leurs avis, et aussi la possibilité pour nous d’évoquer certains titres qui n’auraient pas vraiment d’intérêt à être traités dans un long podcast.

Et pour ce Bonus Stage de Janvier, Pimy & Anfalmyr vous proposent de replonger avec eux dans le premier Streets of Rage !

 

 Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs !

 

AVEC

  

 .

Streets of Rage

Téléchargez le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

 .

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

 .

Si vous être amateur de retro gaming et de l’histoire du jeu vidéo, vous savez déjà certainement que derrière la fantastique bande originale de Sonic 3 sur Mega Drive plane l’ombre de Mickaël Jackson. Et bien, ces derniers jours, on a vu resurgir du fin fond des années 80 un morceau qui pourrait avoir inspiré l’emblématique thème musical de Ice Cap Zone.

 .

Pour les trois fans de la Snes au fond, près du radiateur, pour rappel, le Ice Cap Zone Theme, c’était ça :

 .

Si le Roi de la Pop a toujours refusé de confirmer avoir participé à la création de cette soundtrack (paraît-il trop déçu de la qualité sonore de la Mega Drive, « sans déconner »), sur Youtube pullulent de nombreuses vidéos comparatives entre différentes musiques de Sonic 3 et des chansons de l’artiste, venant au moins confirmer plus qu’une vague ressemblance.

Il y a quelques jours, on a retrouvé sur le net le morceau « Hard Times » du groupe new wave the Jetzons datant de 1982

 .

La ressemblance avec la musique du niveau de glace de Sonic 3 est plus que troublante !
Si on ajoute à cela le fait que l’un des membres du groupe, Brad Buxer, a plus tard travaillé avec Bambi, et est l’un des compositeurs du troisième opus des aventures du hérisson, avouez que le doute n’est plus vraiment permis.

 

Source

 

Bienvenue pour ce quinzième épisode de « La Caz’ Retro Part en Live !! » l’émission consacrée aux direct-live et au multiretrogaming ! La rédaction de lacazretro.fr vous invite à découvrir avec eux de vieux titres ou à participer à des compétitions de eSport pixélisé.

La Caz’ Retro Part en Live, c’est l’occasion pour nous de vous inviter à suivre en direct nos émissions live ! Commentez, Réagissez, Partagez, car n’oubliez jamais, la Passion n’est belle que lorsqu’elle est partagée.

Et aujourd’hui, on vous propose une rediffusion du live Spécial WonderBoy 3, dans un premier temps Loupign s’essaye à la version US de la PC-Engine, puis vous pourrez découvrir la vidéo du SpeedRun sur la version Master System réalisée par Subby_Kun.

Bonne Rediff’ ! Et n’hésitez pas à nous faire partager vos avis, vos conseils et différentes remarques.

.

.

Alors que Sega n’en finit pas d’oublier les grandes licences qui ont fait son histoire (il n’y a qu’à voir le casting de Sonic All Star Racing), on ne peut plus compter que sur les fans pour faire perdurer le souvenir des héros oubliés de la firme au hérisson.  Streets of Rage 4 relevant plus du fantasme effleuré que de la véritable arlésienne, qu’avons-nous à nous mettre sous la dent pour nous rappeler au bon souvenir de Blaze, Axel et consort ?

Evidemment, les fan-games pullulent sur la toile, quand les meilleurs ne sont pas purement et simplement interdits par Sega à l’instar de l’excellent remake sorti en 2011. Mais il n’y a pas que les jeux. Ainsi, la semaine dernière, l’équipe de De-Pixelated s’est fendu d’un hommage au célèbre beat them all par le biais d’un clip live. Oui, oui, avec des acteurs et tout et tout. Alors bien sûr, il ne faut chercher la ressemblance à 100 % avec les personnages des jeux (même si certains costumes sont priceless) ou avec les coups et techniques employés. Mais il faut quand même reconnaître qu’il y a du niveau.

Là où cette vidéo impressionne plus, c’est qu’elle est constituée d’un unique plan séquence de près de huit minutes. De plus, on appréciera aussi de menus clins d’oeil aux jeux, comme cette voiture derrière laquelle passe le héros et qui n’est pas sans évoquer celle que l’on voit au premier plan dès le début du premier Streets of Rage. Sans oublier la bande-son totalement originale mais aux sonorités très « Koshiro-esque ».

 

 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, Sonic X-treme, c’est un peu le Final Fantasy Versus XIII des années 90. C’est-à-dire le jeu mille fois annoncé, autant de fois repoussé, et finalement annulé (même si on ne souhaite pas ce destin à l’arlésienne de Square Enix). Initialement imaginé pour la Megadrive, puis la 32X, et enfin la Saturn, ce qui aurait du être la première aventure en 3D du hérisson n’a jamais vu le jour. L’incapacité de Sega de doter sa console 32 bits d’une véritable aventure en 3D de son hérisson fut vue par beaucoup de joueurs comme un aveu d’échec face à la concurrence de la Playstation, et de la Nintendo 64 avec son Super Mario 64.

Concept de pochette pour le jeu

Si la Saturn dispose bien d’un jeu estampillé Sonic, Sonic R, ce dernier est un jeu de course (et un jeu de merde aussi non? ndlr) et ne peut pas rivaliser avec les cadors de la plateforme d’alors. Le plus regrettable pour Sonic X-treme, c’est que le projet était relativement avancé et a été annulé pour des raisons internes : une sombre histoire de rivalité entre les équipes américaines et japonaises de Sega. Les développeurs américains en charge de la réalisation du jeu et qui avait déjà œuvré sur Sonic 2 entre autre, espéraient pouvoir utiliser le moteur 3D créé par la Sonic Team pour Nights. Face au refus des Japonais, ils furent dans l’obligation de créer dans la douleur et la précipitation leur propre moteur. Prévu pour Noël 1996, les pontes de Sega, peu satisfaites du travail effectué, préférèrent annuler tout simplement le jeu. En cherchant sur la toile, vous trouverez sans mal des captures d’écran des différents niveaux réalisés. Un trailer fut même projeté lors de l’E3 de 1996. Puis, plus rien.

 

Voilà à quoi aurait pu ressembler la Jade Gully Zone

Hormis un fangame « Sonic X-treme » n’ayant que peu de rapport avec le jeu originel, on n’avait plus vraiment entendu parler de ce qui aurait du être LE concurrent de Super Mario 64. Jusqu’à la fin du mois d’octobre où est apparu sur Youtube une vidéo promotionnelle du jeu. Postée par un certain ArgileDX, qui aurait officié comme journaliste dans les années 90, cette vidéo serait issue d’une VHS que Sega aurait remis à pas mal de journalistes lors de l’E3 de 1996.

 

Ça fait quand même pas mal de conditionnel, on est d’accord. Mais, fake ou pas, il serait dommage de se priver de cette vidéo montrant un Mario (joué par un acteur) s’inquiéter de l’arrivée du hérisson dans le monde de la 3D. Un ton résolument provocateur à l’encontre de Nintendo et bien dans l’esprit des publicités Sega des années 90.

 

source : Gameinformer

 

Bienvenue pour ce septième de « La Caz’ Retro Part en Live !!  » l’émission consacrée aux direct-live et au multiretrogaming ! La rédaction de lacazretro.fr vous invite à découvrir avec eux de vieux titres ou à participer à des compétitions de eSport pixélisé. La Caz’ Retro Part en Live, c’est l’occasion pour nous de vous inviter à suivre en direct nos émissions live ! Commentez, Réagissez, Partagez, car n’oubliez jamais, la Passion n’est belle que lorsqu’elle est partagée.

Et aujourd’hui on vous propose notre rediffusion du live twitch diffusé hier soir. Une petite séance découverte sur Kung-Fu Kid (87) et Psycho Fox (89), deux excellents titres sortis à l’époque en exclusivité sur Master System, cette console si chère à notre bon Subby_Kun. L’occasion pour lui de nous montrer son skill d’un autre temps.

Comme vous pourrez le constater par vous-mêmes dans cette reprise des Lives, la peinture est encore fraîche, nous apprenons encore à utiliser ce nouveau système, mais on va se perfectionner très rapidement, d’autant que ces direct-live vont être beaucoup plus réguliers que l’année dernière, diffusés en « semaine d’énigme », entre deux émissions, afin d’avoir finalement une émission par semaine.

Bonne Rediff’ ! Et n’hésitez pas à nous faire partager vos avis, vos conseils et différentes remarques (peut être au niveau des horaires qui sait). De notre côté on va continuer à améliorer la qualité de cette nouvelle formule des lives, afin de vous proposer le rdv le plus confortable possible !

 

 

Réponse de Sega au Final Fight que Capcom offrit à la Super Nintendo, Streets of Rage et sa suite marquèrent tous les joueurs qui s’y essayèrent. A défaut de révolutionner les beat them all chers aux années 90, la saga connue sous le nom Bare Knuckle au Japon proposait néanmoins une expérience de jeu solide, terriblement efficace, digérant avec intelligence les mécaniques du genre. Ajoutons à cela une ambiance nocturne dangereusement séduisante et une aventure diablement rythmée par les rythmes electro-techno-dance de Koshiro Yuzo et le tableau était proche de la perfection.

D’ailleurs, je vous engage à faire un test : lancez le sujet Streets of Rage à n’importe quel vieux joueur et/ou retrogamer et guettez le temps que votre interlocuteur va mettre avant de mentionner la bande originale des jeux. S’il dépasse la minute, vous avez certainement affaire à un imposteur. En effet, plus que pour bon nombre de jeux, la partition de Koshiro San est indissociable de l’expérience dispensée par ces jeux.

A ce sujet, vous serez donc heureux d’apprendre que Sega, en association avec Wave Master, prévoit pour le 27 juin 2012 la sortie d’un album de quatre galettes, reprenant l’intégralité de la soundtrack des trois épisodes, le tout entièrement remasterisé. Histoire de ne pas vous faire mettre la main à la poche pour rien, cet album proposera aussi la bande originale des versions Game Gear des deux premiers épisodes (gare aux oreilles) et, chose plus intéressante, le quatrième CD, « Legend Mix », un concert du compositeur datant de 2002.

Si les musiques de Streets of Rage 3 sont souvent décriées (à tel point que je m’interroge sur la pertinence du mot « musiques » dans leur cas), celles des deux premiers jeux méritent à elles seules l’achat de cet album qui n’est pour l’instant annoncé qu’au Japon pour un prix avoisinant la cinquantaine d’euros. En attendant, vous pouvez toujours revoir vos classiques en vous jetant sur la SEGA Vintage Collection : Streets of Rage 1,2,3 disponible dès aujourd’hui sur le XBLA. Sinon, peut-être que les plus fans d’entre vous (et ceux qui ont été les plus rapides) préfèreront se refaire une partie de l’excellent Streets of Rage Remix développé par BomberGame, sorti l’année dernière (et rapidement interdit par Sega) qui dispense lui aussi d’excellentes versions des thèmes cultes de la saga.

Source : SEGA-Mag

Revenir en haut