Saison 9
02:02:54

LA SÉLECTION DU MOIS : LES JEUX PEGI18

11 mai 2020

Chaque mois l’équipe de LaCaz’Retro se réunit pour vous proposer une sélection de jeux rétro à découvrir ou redécouvrir selon un thème bien précis ! Et pour cette nouvelle Sélection, l’équipe se réunit autour du thème suivant : Les Jeux PEGI18!

Et pour cette émission nous avons eu le plaisir de recevoir Nostal du podcast LevelMax ! Le père du Marathoncast a fait une petite infidélité à Terry pour venir discuter avec nous de jeux rétro à ne pas mettre entre toutes les mains, merci à lui !

C’est le duo Glandouf et VegaBiggs qui a trouvé la bonne réponse. En effet les 18 Peggys donnaient la solution au thème du podcast (Pegi 18)

 

Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager votre propre sélection !

 

Télécharger le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

 

AVEC

    

INVITÉ

 

Participer à une Sélection du Mois

Si vous voulez nous rejoindre pour parler d’un jeu dans une Sélection du Mois, voilà la marche à suivre :

Rejoignez notre serveur Discord à l’adresse suivante : https://discord.gg/82nBdtv

Sur le serveur nous avons ouvert un channel nommé « Candidatures » où vous pourrez nous envoyer un petit fichier MP3 que vous aurez enregistré (5min maximum)

Dans ce MP3 il faudra vous présenter (assez brièvement) et nous parler de 10 jeux que vous pourriez venir défendre dans une Sélection du Mois.

Restez connectés au serveur Discord, car si nous retenons votre candidature pour une future émission, c’est sur Discord qu’on vous contactera.

 

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

 

Rubriques
  • 00:04

    La Sélection de Tosmo: Teenage Queen (1988)

  • 00:18

    La Sélection de Punky: The House of the Dead Overkill (2009)

  • 00:41

    La Sélection de Nostal: Voyeurs (1993)

  • 00:58

    La Sélection de Gerfaut: The 7th Guest (1993)

  • 01:15

    La Sélection de Jipé: Nightmare Creatures (1997)

  • 01:35

    La Sélection d’Anfa: Manhunt (2003)

 

Télécharger le Podcast

9 commentaires

  1. =Don Cristo= dit :

    « The 7th Guest » et « Nightmare Creatures » étaient PEGI 18?! Quel choc!

    Je ne compte pas le nombre de fois où nous avons lancé la démo du second (ah!, les CD de démos de la PS). Une partie de l’audience n’atteignait pas la majorité (NdA: 18 ans, au Royaume Merveilleux des Frites). Je vais aller me dénoncer aux autorités pour apologie du satanisme. Je ferai des aveux écrits qu’il faudra lire à l’envers. À l’endroit, ils donneront un truc du style « ecnarF ed ellimaF pihsroW .laM el C Soédiv uej éL .IGEP liaH ». Sur ce, je dois vous laisser, le commissaire m’attend.

  2. Professeur Oz dit :

    Frédéric Motte est plus connu sous le pseudo Elmobo et je crois qu’il connaît La Caz Retro.

    1. Tosmo dit :

      Et aussi sous le pseudo de Moby dans la scène démo amiga

  3. VegaBiggs dit :

    Complètement passé à côté de Nightmare Creatures moi…
    Pourtant c’est pas faute d’avoir porté attention aux jeux de la jolie-fille-sploitation (Tomb Raider, Drakan…)
    Et effectivement on le voyait partout en occaz mais la jaquette ne vend pas le jeu.

    Manhunt, je me souviens de la démo à l’époque, que j’ai lancé avec envie, alléché par le logo Rockstar et la violence promise. Et bof, la violence était trop cheap (et avec un sale effet VHS) pour me plaire, le jeu n’avait aucun intérêt, merci les démos de nous éviter d’acheter les jeux nuls !

    1. Anfalmyr dit :

      pas vraiment d’accord sur les démos. J’avais lu un très bon article sur le sujet qui expliquait en partie pourquoi on a beaucoup moins de démo aujourd’hui, c’est que majoritairement les démos sont plus des arguments de non-achat que d’achat. À part si y’a de gros problèmes de gameplay ou de caméra (et encore, ça veut pas forcément dire que c’est représentatif du jeu final), c’est très compliqué de « sentir » un jeu sur ces démos qui duraient 15-30min.

  4. Glandouf dit :

    Petit retour sur manhunt que j’ai détesté, jeu d’infiltration raté qui ne va pas plus loin que son gimmick d’exécution.

    Je sauve le dernier boss, vraiment malaisant et qui m’a fait sursauter bien comme il faut ^^
    Je confirme que faire le jeu avec le casque micro de socom apportait un petit plus sympathique, puisqu’en plus de pouvoir faire du bruit dans le micro pour attirer les ennemis, il permettait aussi d’entendre la voix de Starkweather directement dans son oreillette.

    Par contre je crois me souvenir qu’il fallait « charger » l’exécution en maintenant le bouton appuyé pour que le curseur passe du vert au jaune puis au rouge, ce qui changeait l’animation (et la violence) de l’exécution, tu es sûr pour la pression des boutons analogiques Anfalmyr?

    Petite anecdote pour finir, Brian Cox qui fait la voix de Starkweather dans Manhunt a aussi joué le rôle d’Hannibal Lecktor (sic) dans le film Manhunter (le sixième sens en france, rien à voir avec le gamin qui voit des morts)

    1. Anfalmyr dit :

      c’est les deux en fait pour les exec, il faut appuyer fort jusqu’à ce que le curseur passe dans le rouge. Avec une dualshock 4 non configurée pour reproduire les boutons analogiques, tu peux rester appuyer aussi longtemps que tu veux, ça changera pas la couleur

  5. Olskool Slim dit :

    Tosmo nous régale encore !
    Voyeur avait eu droit à quelques articles dans la presse d’époque et m’a toujours semblé sympa (quelle époque la FMV).
    Les autres jeux sont trop récents pour moi mais Manhunt m’a bien donné envie !

    Pour ma sélection :

    Splatterhouse! Jeu qui fait encore trop peur à ma fille pour qu’elle ose y jouer (bon critère non?).

    J’ajouterais le coquinou « Leather Goddesses of Phobos 2″…le titre (et les pubs d’époque,miam) attisera peut-être votre curiosité !

  6. Djédjé dit :

    Très sympa l’émission, même si je serai bien trop flipette pour jouer à la moitié des jeux cités.
    J’ajouterai Sanitarium à la liste, un point&click à l’ambiance ultra glauque (le premier environnement, un village peuplé d’enfants portant diverses malformations physiques fait assez vite comprendre qu’on est pas là pour le fun et la gaudriole).
    Difficile d’en dire beaucoup sur le scénario qui repose sur un twist final assez sympa (enfin sympa n’est peut-être pas le mot…) mais avant ça le jeu fait traverser différents environnements (cirque, asile, ruche peuplée de centaures/cyclopes chelous…) apparemment sans rapport qui feront sens à la fin du jeu.

Laisser un commentaire

array(12) {
  [0]=>
  int(2029)
  [1]=>
  int(2032)
  [2]=>
  int(2073)
  [3]=>
  int(2008)
  [4]=>
  int(2014)
  [5]=>
  int(2039)
  [6]=>
  int(2006)
  [7]=>
  int(2007)
  [8]=>
  int(2023)
  [9]=>
  int(2078)
  [10]=>
  int(2010)
  [11]=>
  int(2011)
}
Revenir en haut