Saison 1
01:00:18

Épisode #05 : Les Chevaliers de Baphomet

13 décembre 2011

Et de cinq ! Cinquième émission de la Caz’ Retro, et c’est reparti pour un petit tour dans le passé du monde vidéoludique !
Et après notre petit tour sur 16bits avec le solitaire et bagarreur Final Fight, nous allons poser un pied sur la génération 32bits, ère de la 3D, mais pour parler d’un jeu 2D Incroyable, un jeu d’aventure mémorable, le point’n click de Revolution Software, Les Chevaliers de Baphomet !

Cette semaine c’est Locutus qui a trouvé de quel jeu nous allions parler ! Il faut vraiment qu’il arrête lui !

Pour cette cinquième émission, je suis accompagné de Mikadotwix, Loupign91 et Subby_Kun. Et on se retrouve pour parler des Chevaliers de Baphomet, sorti en 1996 sur Playstation et Pc. Bonne lecture à tous, et surtout n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs et anecdotes dans les commentaires !

 .

 Chevaliers de Baphomet

Téléchargez le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

.

Téléchargez la Revue de Presse

(source : abandonware-magazine)

.

 

Télécharger le Podcast

9 commentaires

  1. Indianagilles dit :

    J’arrive après deux guerres mais c’est sans doute parce que c’est un de vos premiers podcast mais j’ai été un peu déçu. Beaucoup d’approximation, beaucoup d’erreurs et je trouve que vous ne vous souveniez pas assez des jeux tout simplement !
    Bon déjà, la version PC est beaucoup plus fine que la version PS1 qui est bien floue à côté. Je me rappelle que quand je l’ai refais sur PC, j’ai vu bien des détails dans les expressions des perso par exemple. Sinon, effectivement y avait des chargements sur PS1 mais rien de bien grave. Mais c’est clair que la version PC reste idéale.
    A propos du 2, c’est quand même un épisode qui corrige bien des choses : moins de bla bla inutile, des énigmes plus intéressante, plus fluides… Après l’ambiance est différente c’est vrai. Mais cette suite surpasse de très loin l’original. Mais c’est vrai qu’il est moins culte car on avait plus l’effet de surprise.
    J’ai entendu que le premier était dur… pour un point and click c’est juste l’un des plus accessibles à ce jour. Les Lucasarts ou pire les Sierra sont infiniment plus durs. Pour Baphomet, j’ai dû regarder 4 fois la soluce à tout casser. Si vous voulez du hardos, essayer Gabriel Knight 3. Même avec la soluce j’ai rien compris !!!

    Sur le director’s cut : perso j’aime pas trop le design de Dave Gibbon dessus. Trop raide et trop différent de celui de Don Bluth. Mais franchement, à part ça, le Director’s cut est excellent ! Il corrige beaucoup des défauts initiaux, rajoute des énigme, est plus agréable à jouer… Ils ont même corriger l’énigme de la chèvre. Dommage quand même qu’on ne puisse pas désactiver les gros plan. Sinon un director’s cut est aussi sorti pour le 2 mais je crois qu’il y a moins de changement (j’ai pas eu le temps de le faire encore).

    Sinon j’ai été très choqué par les critiques sur la VF qui est un modèle du genre. D’ailleus la VF est bien plus sympa que la VO, ne serait-ce que pour l’accent de George. Quelqu’un a dit que Michel le Royer a fait de nombreuses voix mais… c’est pas plutôt Pierre Hatet que tu voulais dire ? C’est à dire la voix de Doc dans Retour vers le Futur par exemple ? Michel le Royer c’est Locke dans Lost, Saroumane dans LSDA ou Giuliano Gemma dans les Westerns Italiens… et je ne me souviens pas l’avoir entendu dessus. A vérifier.

    Voilà pour quelques -unes de mes impressions 🙂

    1. Anfalmyr dit :

      je persiste et je signe, y’a bien Le Royer dedans.

      1. Indianagilles dit :

        C’est possible mais dans quels rôles ? C’est vrai que la qualité audio du premier n’était pas au top donc c’était pas forcément évident de reconnaître toutes les voix. Par exemple, j’ai dû attendre le 3eme épisode (qui n’est pas si mal en fait) pour reconnaître la voix d’Emmanuel Curtil.

        1. Indianagilles dit :

          http://www.youtube.com/watch?v=5YOGzVWKwi4

          A 2mn48, c’est bien Michel le Royer 🙂 Bravo ! Je n’avais jamais fait attention (et je suis fan de doublage français de la bonne époque et j’adore Michel le Royer qui a prêté sa voix à Terence Hill dans « Maintenant on l’appelle Plata » par exemple). Je me coucherai moins bête grâce à toi Anfalmyr.
          Y aussi Philippe Pethieux dans cette VF (la célèbre voix française d’Homer Simpson).

          http://www.youtube.com/watch?v=5MDQEpZljAE
          C’est aussi Michel le Royer sur Lopez, le jardinier. Maintenant que tu l’as dit je l’entends partout ^^

          1. Professeur Oz dit :

            Faut pas croire que c’est mieux avec le temps, on se contente de donner nos impressions qui ne sont pas forcément partagées par tous. Un spécialiste d’un jeu trouvera toujours qu’on traite son sujet à la légère, même si on a un peu bossé derrière.
            Après, La Caz Retro n’a pas vocation a être précis, si on peut l’être tant mieux, mais on préfère vraiment retranscrire nos souvenirs, nos ressentis d’antan, quitte parfois à ce que le temps ait fait son oeuvre de réécriture sur la réalité.
            Quoiqu’il en soit, merci pour les commentaires et les précisions 🙂

  2. Loupign dit :

    Merci à toi d’avoir apporté tes impressions, désolé si on t’a semblé approximatif mais le principe du podcast de la Caz’ est surtout de faire appel à nous souvenirs et non de faire du « Test ».
    On travail tout de même nos sujets mais on est loin d’être des professionnels 😉

  3. Indianagilles dit :

    Je vous ai découvert il y a peu et pour ce que j’ai écouté, je trouve vos podcast très sympas. Je pense que, sur les sujets que je connais (très) bien comme Baphomet par exemple, je suis forcément plus critique et je note plus de choses qui me gênent. C’est normal.
    J’ai quand même eu l’impression que ce podcast était moins travaillé que les autres. en tout cas vos impressions étaient vraiment plus floues, du coup j’ai l’impression que vous n’avez pas réussi à bien parler du sujet. Ne serait-ce que sur le 2 qui est bien trop survolé.

    Mais bon, je suis un peu casse-pied et pointilleux ^^ Et comme je vous dit, c’est un de vos pemiers podcast. J’ai noté en en écoutant des plus rescents que c’était de mieux en mieux. C’est donc tout à fait normal 🙂

    Bonne continuation surtout.

  4. Mikadotwix dit :

    Merci pour tes précisions. 🙂
    Heureusement pour nous, notre formule a évoluée.
    A titre personnel, je prépare beaucoup plus mes sujets qu’au début de de notre aventure podcastienne, même si notre « fond de commerce » reste la madeleine de Proust 😉

    Encore merci pour tes encouragements 🙂

  5. Alundra dit :

    Voilà un podcast qui tombe à pic : hors Maniac Mansion et Monkey Island, j’ai assez peu d’expérience en matière de point and click, mais les deux premiers Broken Sword restent parmi mes meilleurs souvenirs en la matière.

    Il est vrai que le jeu était beaucoup plus fin graphiquement sur PC et qu’à l’occasion de son transfert sur Playstation, il a morflé, ce qui ne m’aura pas empêché de jouer à cette dernière version et de l’adorer. L’absence de souris n’était pas trop problématique sur ce jeu, la manette étant effectivement optimisée comme signalé par Mikado. Pareil pour l’absence de menu à l’écran-titre : pas de quoi en faire une maladie. Par contre, les loadings… ouille !

    Les Chevaliers de Baphomet, c’était de l’humour en barre couplé à un super jeu d’aventure. Le truc qui m’a le plus marqué c’était la possibilité de faire réagir chaque PNJ avec n’importe quel objet de votre inventaire, donnant lieu le plus souvent à une réplique hilarante, le pauvre Georges Stobbart passant tour à tour pour un obsédé ou un débile profond : le doublage de la VF était un vrai régal ! Je suis resté coincé dieu sait combien de temps au niveau du pub irlandais et des ruines avoisinantes (argh… cette foutue chèvre ^^) mais cela ne m’a pas empêché d’adorer ce jeu. L’ambiance parisienne était effectivement super bien rendue et la plupart des PNJ un vrai régal en termes de caractérisation.

    Broken Sword 2 sur playstation présentait une intéressante particularité — bien plus intéressante en tous cas que la présence d’une coquille au dos de la boîte : si vous avez joué à ce jeu sur Playstation dans sa version PAL, vous… ne pouviez pas le terminer ! En effet, à un moment donné, Georges doit perturber le tournage d’un film sur une île caribéenne en provoquant une attaque de frelons sur l’un des acteurs : des années avant Gamefaqs, j’avais tout essayé sans y parvenir et croyais avoir loupé quelque chose… sauf qu’il y a peu j’ai relancé cette version PAL sous ému avec la FAQ appropriée à portée de mains… pour me rendre compte que le jeu bugguait, puisque l’événement à déclencher n’arrivait jamais, quoique vous fassiez ! Alors pour les vieux de la vieille, ceux qui ont expérimenté le syndrome « je clique pixel par pixel de chaque foutu décor à la recherche d’une solution et je teste chaque item de l’inventaire sur les personnages rencontrés », je vous laisse imaginer à quel point il y avait de quoi être dégouté…

    J’ai trouvé cette suite globalement moins bonne en termes d’aventure comme d’humour, exception faite d’un court passage où vous devez franchir un poste de garde à Marseille, en détournant l’attention d’un vigile ressemblant traits pour traits à Charles Pasqua avec l’accent qui va bien et son chien de garde « Numéro 20 » ! Allez, j’ai quand même apprécié le passage à « Ketch’s Landing » avec Rio et les vieilles dames acariâtres vous refusant l’entrée de leur musée tant qu’elles n’ont pas récupéré leur précieux matou…

    Merci pour ce podcast !

Laisser un commentaire

Revenir en haut