02:59:26

ÉPISODE #131: DIABLO

20 mars 2019

Aujourd’hui nous vous présentons notre cent-trente-et-unième Podcast de La Caz’ Retro, et nous allons parler de Diablo !!

Onclebob a été le plus rapide a trouvé la solution suivi de près par Ace Bunny.

En suivant le chemin de la réponse D (D comme Diablo) on voyait apparaître :

A cette époque : la couverture de GEN4 mentionnée dans l’émission

Notes : l’interview de Matt Uelmen par Gamekult ici 

le message subliminal de Diablo ici 

le menu du jeu ici et les textes cachés ici

Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs !

 

AVEC

    

 

Télécharger le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

REVUE DE PRESSE

(source : abandonware-magazine)

Téléchargez la Revue de Presse

 

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

Rubriques
  • 00:23

    La Une du Mois par Ollie

  • 00:28

    Le Pitch par Ollie

  • 00:33

    Univers par Gerfaut

  • 01:00

    Gameplay par Gobolz

  • 01:50

    Esthétique par SubbyKun

  • 02:10

    Ost par Gerfaut

  • 02:22

    Revue de Presse par SubbyKun

  • 02:42

    Anecdotes par Gobolz

  • 02:49

    Argus par Gobolz

Télécharger le Podcast

9 commentaires

  1. benoitb dit :

    Bon vous m’avez donné envie alors j’ai encore essayé Diablo mais il n’y a pas moyen. L’ambiance ne m’attire pas, les sprites façon modèles 3D passés en 2D j’ai jamais pu, le gameplay clickodrome, le loot et le farming c’est vraiment pas un jeu pour moi. Si la fin est vraiment bien je vais aller me la spoiler sur youtube, de toutes façons je ne jouerai jamais à ce jeu.

    1. Anfalmyr dit :

      j’adore ce commentaire ^^

      1. Alexandre Camilleri dit :

        Ce troll d’anfalmyr haha
        Ca fait 4 ans que je vous écoute! Je n’ai jamais pensé a venir vous ecrire 🙂 Big up a vous!
        PS: team Gerfaut masterrace

        Alex de Paris

        1. Anfalmyr dit :

          Merci 😛 !

  2. JIM2A07 dit :

    Une partie de mon adolescence, quelle découverte pour les Pcistes que nous étions, en plein dans l’époque ou on essuyait plâtre après plâtre la 3D pixelisée a l’ambiance zéro pointé, une œuvre une vraie, propre, bien finie, jouable, pas de caméra comme ça t’est pas embêté avec, c’était chef d’œuvre, on l’a pris le jour du day one pirate.

    Au début on étais terrorisés, on avait jamais vu une production avec une ambiance sonore qui nous remuait a ce point, la première fois qu’on a entendu un cri d’enfant on croyait que c’était un monstre sordide qui nous attendait dans le premier niveau, on osait presque plus avancer, on étais perdus, c’était l’époque ou Marylin Manson commençait a se faire connaître, NiN, etc. Ça peut paraître choquant aujourd’hui mais il y avait à l’époque dans plusieurs arts une production comme ça, genre post dark fantasy, plus loin dans le glauque, c’était transgressif, il y avait un genre de plaisir au vertige de la confusion.

    La patte graphique était folle dans sa réalisation impeccable et dans son style délétère, c’était le pixel art poussé là ou il n’avait jamais été, d’ailleurs j’ai été très surpris que subby ne puisse pas y jouer vanilla, graphiquement le jeu se tiens, tout est cohérent dans les proportions dans les compositions dans la colorimétrie, c’est un jeu qui ne misait pas sur les dernières prouesses techniques et donc il n’y a rien qui ait été fait a défaut de pouvoir faire mieux, il est comme ils ont voulu qu’il soit, en ce sens je pense que ça vaut le coup de se forcer un peu a découvrir l’œuvre originale.

    C’est alors qu’arriva le multi, après une configuration réseau local windaube95 aussi fastidieuse qu’ hasardeuse, la partie a deux en coop local est lancée, et là on va voir qui a les chocottes, diablo ou nous ? Maintenant qu’on sait se jouer des raccourcis claviers et qu’on a le pointeur agile, il est temps de faire peur au jeu qui nous a fait peur, savamment stuffés, finement déployés nous arpentons les donjons tel le gign avec un g pour gothique.

    Allez y dans ces donjons une fois dans votre vie, et pourtant d’habitude j’aime pas les jeux dark, scary, les survival horrors etc mais ce jeu c’est un chef d’oeuvre.

    Faites le, à deux, en local, vous verrez.

    1. Anfalmyr dit :

      très cool ce partage ! 🙂

    2. benoitb dit :

      C’est sûrement la solution, il faudrait que j’y joue avec un initié en multi.

  3. Fei dit :

    Trop bien cet épisode !
    Ce jeu <3
    En plus avec une première intervention du frérot. Trop bien.
    Belle dream team zikos avec Banjo Guy Ollie.

    Hé ouais, ça rappelle trop de souvenirs (merci notre cousin Steve qui nous a donné le CD Tipiac, puis quelques années plus tard la version PS1).
    Surtout que notre père joue encore et toujours à Diablo (le 3 maintenant). Tous les jours il me semble.
    Concernant le CD de Diablo PC, notre cousin avait dessiné un homme bête et sa hache de WarHammer pour la jaquette, d'après une illustration issue d'un magazine White Dwarf, si mes souvenirs sont bons 😉
    Ça me rappelle d'ailleurs qu'un autre cousin avait la version leggit du jeu et qu'à l'époque j'avais quasiment recopié tous les dessins du livret du jeu *_* surtout les pages avec les croquis "Spells and Magic" et "Beastiary". Et la Soulstone que je recopiais sur des cahiers de cours…
    J'étais justement bien attiré par cet univers, j'étais en pleine période Spawn, Magic : L'Assemblée et WarHammer donc j'étais à fond ^^
    Un jeu, avec sa suite Daiblo II, qui a grandement influencé mon univers graphique dans ma période collège et lycée.

    Si quand même, pour Hellfire, y a la quête avec la petite fille "Find Theodore please" qui m'avait bien marqué à l'époque !
    Et niveau doublage, l'un des plus marquant aussi pour moi, en plus des villageois, c'est Gharbad the Weak (l'homme bête qui ne veut pas qu'on l'attaque).
    " Pleeeaaase, no hurt, no kill, keep alive and next time good bring to you"

    Bref, c'était 3 heures passées trop vite. Merci à vous pour cet excellent choix de jeu et de podcasteurs 😉

  4. Borh dit :

    Merci beaucoup pour ce très bon épisode.
    Un truc que j’avais vraiment adoré dans Diablo et que j’ai pas retrouvé dans les suites, probablement parce qu’on y passe beaucoup de temps en extérieur, c’est la peur.
    Le premier Diablo a un côté survival horror qu’on retrouve pas dans les autres.

Laisser un commentaire

Revenir en haut