Saison 8
02:32:55

ÉPISODE #129: The Legend of Zelda Wind Waker

05 février 2019

Aujourd’hui nous vous présentons notre cent-vingt-neuvième Podcast de La Caz’ Retro, et nous allons parler de WIND WAKER !!

Et oui ok, celle-ci était bien perché je dois le reconnaître, mais faire une énigme sur un jeu ultra est beaucoup plus difficile pour essayer qu’elle tienne un peu. Si vous aviez réussi l’origami vous auriez vu un Pad vert dans un bateau… Un personnage vert dans un bateau !!! Link dans le bateau Lion rouge de The Wind Waker (vous avez droit de me huer sur les réseaux sociaux)

A cette époque : la couverture de Joystick mentionnée dans l’émission

Note : Retrouvez le speedrun mentionné par Gerfaut ici

Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs !

 

AVEC

     

 

Télécharger le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

REVUE DE PRESSE

(source : abandonware-magazine)

Téléchargez la Revue de Presse

 

 

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

Rubriques
  • 00:19

    La Une du Mois par Subby

  • 00:22

    Le Pitch par Pimy

  • 00:26

    Univers par Biskot

  • 00:51

    Gameplay par Subby

  • 01:32

    Esthétique par Punky

  • 01:45

    Ost par Pimy

  • 01:51

    Revue de Presse par Subby

  • 02:18

    Anecdotes par Gerfaut

  • 02:27

    Argus par Gerfaut

Télécharger le Podcast

6 commentaires

  1. VegaBiggs dit :

    Je vous écoute, je suis encore en milieu de podcast, mais Wind Waker étant un de mes jeux préféré, je vous laisse imaginer à quel point je BOUILLONNE ! Et je considère aussi « Brice of the Wild » comme potentiel meilleur jeu de l’histoire… Y’a des cous que j’ai envie de tordre !

    Mais force est de constater que certains arguments font mouche, le jeu a des défauts. Et je crois comprendre le clivage qui s’opère autour de ce titre. Par exemple, certains y cherchent une histoire là où d’autres y trouvent une aventure intérieure. Certains jeux sont destinés à des joueurs qui font appel à leurs émotions et d’autres tentent de flatter leur intellect. La mémé qui se réfugie dans son mutisme me déchire toujours le coeur aujourd’hui. Le mec qui anime les mini-jeux avec une absence d’entrain à peine dissimulée me fait toujours rire. La musique me transporte toujours autant. Dire que ce jeu n’a pas d’âme c’est un petit peu avouer que l’on en a pas soit même.

    Par contre c’est un peu ce que je reprochais à Twilight Princess qui se contentait de faire le constat de « vous vouliez du Ocarina of Time ? Ben voilà, ni plus ni moins… »

    Bon, voilà c’est sorti, maintenant je peux reprendre mon écoute. Sans rancune 😉

    1. VegaBiggs dit :

      Du coup le laïus sur les auditeurs s’applique un peu à moi. Mais je n’essaie pas de convaincre qui que ce soit que ce jeu est grand, j’aimerais juste vous en persuader ! Et pour l’anecdote, je crois que c’est le jeu qui a lancé ma sœur dans les jeux vidéo. Quand je suis rentré de colo, j’ai vu la save « nom de ma sœur » et je lui ai dit :
      _ Tiens t’a joué ?
      _ Ouais, et j’ai fini le jeu même !
      _ Ah ben tu vois que toi aussi tu peux jouer.
      _ Et j’ai débloqué toutes les statuettes aussi.
      _ WTF ?!!! *

      * ou quelque fut mon expression équivalente de l’époque… Perso j’ai jamais eu la patience de débloquer absolument tout malgré mon amour pour le jeu.

    2. Mika dit :

      Totalement d’accord, mon Zelda favori taillé en pièces :'(

  2. DesEsseintes dit :

    Salut La Caz !

    Je tiens tout d’abord a me plaindre de maniere toute officielle a l’encontre de Gerfaut. Je vous ecoutais tranquilement a mon bureau lorsqu’est arrivee la vanne sur Raymond Barre. Resultat: du Coca plein mon clavier et un peu sur mon ecran. Merci… 🙂

    Bon sinon a mon tres humble avis, le jeu est sorti a un mauvais moment: la Gamecube / PS2, ou on nous vendait des jeux « immenses » et « tres longs », alors que toute etait artificiel: carte gigantesque mais vide, quetes fedex qui renvoyaient comme par hasard a l’autre bout du monde.

    Le meme jeu, qu’on aurait pu tasser sur 6h a 7h gros max, aurait été fabuleux. Or la (salut Guy), on sent que la durée de vie et la longueur du jeu sont totalement artificielles.

    Va chercher les 3 cristaux, qui te permettront de debloquer les 3 perles, afin d’aller chercher les 3 capuchons de stylo BIC, qui eux-meme t’ameneront aux trois betteraves magiques. Le tout a chaque fois vers des iles « comme par hasard » situees a l’autre coin de la carte.

    On peut critiquer The Minish Cap (que j’aime beaucoup meme si j’en vois les limites), mais Capcom au moins a su se dire « bon les gars, on a pas des masses de contenu, alors on va faire petit et court ».

    Sinon Punky, il y a A Link Between Worlds sur 3ds qui envoie du paté dans les arbres…

    1. Anfalmyr dit :

      A Link Between worlds est le seul zelda que j’ai fini ^^ du coup jte rejoins un peu sur la durée de vie, de mon côté les zelda c’est une belle découverte mais rarement l’envie d’aller au bout

Laisser un commentaire

Revenir en haut