Saison 8
58.43

BONUS STAGE : DUN ET OLLIE

27 août 2019

Cet été on ne part pas vraiment en vacances ! BanjoGuyOllie vous emmène avec lui dans ses bagages pour vous faire vivre LaCazRetro de l’intérieur ! 

Et on continue notre série d’épisodes Hors Série , mode apero, avec cette semaine une discussion entre petit derniers de la Caz. Dun et Ollie s’assoient devant leur micro respectifs pour discuter salles arcade, jeux d’arcade mais aussi machines d’arcade ainsi que souvenirs d’arcade.

Bonne Écoute à tous  !

 

Télécharger le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

 

AVEC

 

Vroom!

Télécharger le Podcast

3 commentaires

  1. VegaBiggs dit :

    Hey, j’ai toujours rêvé d’avoir un setup de course complet. Finalement j’ai profité du fait que les étoiles s’alignent pour me mettre à la VR en même temps. Casque/volant/pédalier c’est un setup vraiment incroyablement ludique même quand on ne cherche pas à faire d’énormes chronos ! Je trouve que le fait de devoir porter le casque ajoute à l’immersion plus qu’autre chose, étant donné qu’un vrai pilote porte toujours un casque. Par contre avec un casque première génération, il est parfois dur d’apprécier les détails du prochain virage, surtout sur un jeu de rallye. Un bon pilote a la vue qui porte loin et c’est peut être la trop basse résolution des casques qui gène Dun…

    Et pour ce qui est du flipper, là aussi la VR peut s’avérer sympa. Par contre on apprécie moins le casque sur la tête quand on veux juste chiller au flip ! Ça a quand même le mérite de ne pas prendre de place on va dire.

    Et si on veut pousser le vice encore plus loin on peut jouer, en VR, sur une TV cathodique virtuelle comme avec la collection SEGA Mega Drive and Genesis Classics. Mais franchement il faudrait que les casques puissent se faire oublier. Pour l’instant ça tient plus de la cascade qu’autre chose !

  2. Emu-France dit :

    Je me suis retrouvé dans ce témoignage, et cela fait bien plaisir. A la seule différence que j’ai toujours préféré les flippers aux bornes pour la simple et bonne raison que je pouvais y jouer plus longtemps avec seulement 10F 🙂
    Heureux possesseur d’un flipper dot-matrix The Shadow de Bally (acheté pour moins de 400€ il y a plus de 10ans, j’ai la même réaction que vous en voyant les prix actuels des flippers années 88-96 🙁 Je me console en me rabattant sur Pinball Arcade (qui ne fait plus que du Stern) ou Pinball FX3 qui récemment a récupéré les droits Williams/Bally.
    Coté bornes, je n’ai qu’une vieille René Pierre de 1984 dans laquelle j’ai tout comme vous viré le setup Mame pour y coller un système Taito F3 (qui fonctionne comme le mvs/cps) car très fan de la license Puzzle Bobble 🙂
    La VR je m’y pencherait quand les systèmes sans fils seront plus évolués coté puissance et affichage (Occulus Quest par ex qui est pas mal du tout mais encore trop limité)

  3. Alundra dit :

    « Dans mes souvenirs Rick Dangerous avait l’air plus facile qu’il n’était réellement… » tu m’étonnes 😉

    Avant Internet, du fait que chacun jouait encore dans son coin, l’amélioration de son skill sur tel ou tel jeu pouvait pousser à se bercer d’illusions quant à son niveau réel… aujourd’hui, avec les records en ligne accessibles immédiatement, fini tout ça ! Et dire que je me trouvais bon sur Super Mario Kart… snif.

    Concernant la durée des parties sur les premières consoles, relisez donc les premiers Tilts, alors qu’il traitaient encore des Atari VCS et autres Intellivision, les testeurs donnaient la durée d’une partie standard : 10 mn était une bonne moyenne par jeu. 10 minutes, c’était aussi le temps requis pour sortir d’un gouffre dans E.T. the Extraterrestrial 😉

    Ah, le fameux bouton Reset de la Master System… idéalement placé pour apppuyer dessus par inadvertance. Que du bonheur ^^

    En arcade, la Neo-Geo c’était le pied, mais certainement pas un « âge d’or » de l’arcade : dès l’arrivée de la Megadrive, nombre d’exploitants de salles avaient baissé le rideau ou lâché le business, sentant le vent tourner, et le phénomène n’a fait que s’accentuer au fil des générations de consoles, la Dreamcast signant symboliquement la fin de l’arcade traditionnel… avant de disparaître elle-même à la grande surprise de tous.

    Triste, le coup des cartes d’arcade condamnées à disparaître : Model 2, CPS-1… Je ne suis pas collectionneur mais milite à fond pour le principe d’une conservation façon MO5.com, or là aussi c’est râpé.

    Chacun son rapport à l’émulation. Lorsque j’ai découvert Mame et me suis aperçu que j’avais accès à la ludothèque CPS-2, j’ai donné dans le credit feeding à gogo : pas de meilleur moyen pour gâcher le plaisir d’un D&D ou d’un AVSP. Depuis, je choisis un jeu pour une semaine ou pour un mois, selon son intérêt, et je fais du highscore sérieux dessus : là, j’ai retrouvé le plaisir de jouer. Rien que ce bon vieux Xain’d Sleena, pour ceux qui connaissent, je crois bien avoir passé six mois complets dessus sans m’en lasser….

    Un podcast très sympa à suivre, brassant tout plein de sujets intéressants. Merci 🙂

Revenir en haut