La Rétro de Mai d’Anfalmyr

La Rétro de Mai d’Anfalmyr

 

Joie du calendrier, ce mois-ci on a eu quatre podcasts sur le site. Quatre. Et oui ma bonne dame, ce mois-ci on a régalé. On s’est régalé, déjà, et on espère vous avoir régalés également. Du coup je me suis dit que ça serait sympa de faire un petit récap du mois passé, ça tombe bien c’est un peu le nom de la rubrique.

On a commencé par l’épisode consacré à Okami. Un jeu qu’on nous a souvent demandé depuis le début de lacaz, et qui à mon sens n’aurait pas pu aussi bien se faire qu’aujourd’hui. C’est un sujet qui me tient vraiment à cœur d’ailleurs, ce principe de programmation des sujets. Quand je réponds à une question ou une critique d’un poditeur, que ça soit en commentaire ou sur twitter par exemple, c’est un sujet qui revient très régulièrement. Pour expliquer mon point de vue simplement, je pense que le contenu et l’approche d’un podcast de La Caz’ Retro dépendent énormément du facteur humain. C’est un truc qu’on précise assez souvent quand on nous demande pourquoi on n’a pas parlé de telle ou telle feature dans une émission : le but de notre podcast n’est pas – et n’a jamais été – de faire un dossier complet et objectif sur un jeu. Du coup, comme on ne fait que partager les souvenirs des joueurs présents dans l’émission, le contenu du podcast va ressembler à ces joueurs. Avec la même préparation et les mêmes infos, une émission n’aura pas la même teneur en fonction des gens qui y participent. Ce qui semble d’une évidence pure pour nous mais c’est important de le repréciser. Et je pense que ce podcast Okami en est le parfait exemple. Il n’aurait jamais eu ce contenu avec d’autres chroniqueurs, ou si on l’avait fait à une autre époque, etc… Ce fut d’autant plus dingue de voir tous ces partages à la diffusion. Encore merci.  D’ailleurs pour l’anecdote, Oxydia et Dopamine n’étaient pas au courant du point Subby qui clôture le podcast. Ils savaient que Subby aurait une anecdote perso à évoquer durant l’émission, mais ils en ignoraient la teneur. Ce qui explique la voix un peu reniflante d’Oxydia lors de l’argus et le silence absolu de Dopamine. J’en menais pas large non plus je ne vais pas mentir.

Ensuite on s’est fait plaisir sur Guilty Gear. ça faisait un moment qu’on n’avait pas parlé de jeu de combat sur lacaz. Depuis le mois de mars de l’année dernière plus précisément avec le podcast Soul Calibur. Hop info cadeau, pas besoin d’aller vérifier c’est ça le petit service qualité.  Grand numéro d’équilibriste que le nôtre d’éviter aussi soigneusement de parler de Street Fighter non? Mais, comme à notre habitude, ce fut l’occasion pour le jeu de revenir sur le devant de la scène sans aucune raison logique. Parce que « pourquoi pas ». À force je vais finir par supplier les potes d’organiser des podcasts sur des jeux dont je veux des remakes ou des suites. Préparez vos listes les amis, on va lancer une tarification en fonction de vos envies. Plus le souhait est improbable, plus on vous fera payer cher. Honnête nan? À savoir qu’on a eu une fin d’enregistrement très étrange pour cet épisode-là. Le micro de Dopamine a décidé d’un coup de ne plus fonctionner après pas loin de deux heures d’enregistrement, et Tosmo a dû partir en urgence avant la fin. Et ça au même moment, pendant que Zéphirin faisait une pause pipi. Alors quand Zéphirin est revenu devant son micro, on entendait plus Dopa et Tosmo avait filé (je lui ai fait dire son « aurevoir » juste avant qu’il ne déconnecte).

Puis vint la Sélection du mois de Mai consacrée aux jeux Star Wars, animée une fois de plus par Oxydia qui confirme à quel point elle est super en host. Vivement qu’elle prenne l’animation d’un podcast standard. En tout cas ça m’a fait plaisir de relancer pour l’occasion le fameux « Star Wars Episode 1 Jedi Power Battles » même si à côté des titres choisis par mes camarades, il faisait quand même pâle figure. À cause de ses problèmes de réseaux, Gerfaut n’a pas pu se connecter avec nous le soir de l’enregistrement, du coup on a dû jouer le côté « message radio envoyé depuis le fin fond de la bordure extérieure ». En tout cas, en écoutant Subby parler de Knight of the Old Republic, ça m’a motivé à le racheter sur Steam. En plus, curieusement, il tourne vraiment bien. Hâte de trouver le temps de me le refaire. Et puis, comme pour Guilty Gear, une semaine après l’enregistrement, GoG proposait une version super optimisée de Star Wars Racer.

Et puisqu’on parle de la Sélection du Mois, j’ai vu que certaines personnes avaient du mal à retrouver ce format-là sur le site. C’est en soit une bonne nouvelle car ça implique que vous êtes de plus en plus nombreux à adopter notre tout nouvel index. À la base, l’index était intéressant pour vous permettre de retrouver plus facilement nos anciens podcasts en les filtrant par plateformes ou saisons. Et finalement, même nous dans l’équipe, on passe principalement par l’index pour naviguer entre les podcasts et non par le fil du blog. L’ajout des différents formats dans le filtrage de l’index est remonté jusqu’à Saint Gobolz. Maintenant qu’on voit comment tout le monde utilise le nouveau site, c’est plus facile de voir ce qu’il faut mettre en avant ou ce qu’il faut changer.

Et pour terminer ce mois bien chargé en podcast, notre émission dédiée à Wipeout 2097 est sortie. C’est tout beau c’est tout frais et ça n’attend que vous. Ça fait deux jeux playstation de suite avec Guilty Gears, et en plus deux jeux de niche si on peut dire. Avec une nouvelle fois, une bannière de malade mental de notre MrBiskot qui est en mode super saiyan cette saison niveau créa c’est un truc de malade. À chaque veille de diffusion on se retrouve sur son topic dans notre forum privé et on s’extasie à chaque fois. En tout cas pour parler de l’enregistrement du podcast à proprement parler, cette fois-ci Zéphirin n’a pas fait de pause pipi, du coup Tosmo et Dopamine ont pu terminer l’enregistrement proprement. Je plaisante Zeph, tu n’as pas la poisse je te rassure. C’était vraiment un enregistrement comme je les aime, où personne n’a de problème de net. Et pourtant je trouve qu’il n’y a rien de plus compliqué que de faire un podcast sur un jeu « simple ». Et là les gars ils ont vraiment géré. Bravo à eux.

C’était donc le mois de mai podcastique de La Caz’ Retro. Le mois de juin s’annonce, et ça va être pas mal aussi. 

4 commentaires

  1. DesEsseintes dit :

    Super article, comme d’hab !

    Je comprends l’aspect « lien fort entre intervenants et jeux », et c’est ce qui fait le succès de La Caz depuis toutes ces années: on n’a jamais le sentiment d’écouter quelqu’un lire une fiche Wikipedia. Au contraire, tout est sur le ressenti, les émotions.

    C’est marrant de mentionner Suby, parce que je vous écoute depuis la saison 2, et je crois n’avoir JAMAIS été en accord avec lui. On pense et ressent le jv de façon diamétralement opposée. Pourtant, c’est justement ses avis que j’attends le plus, parce que même s’ils sont contraires aux miens, ils sont toujours clairs, étayés, etc…

    J’ai le sentiment que chaque nouveau membre apporte quelque chose de nouveau.

    Voilà voilà, encore des compliments hein, mais vous êtes avec Gamerside le seul podcast qui a su changer d’équipe aux fil des ans et à être devenu encore meilleur.

    Merci à vous 🙂

    1. Anfalmyr dit :

      owwww <3

  2. sseb22 dit :

    Merci pour le debrief et les coulisses des podcasts, c’est bien rigolo !

    Juste, il y a une phrase bizarre :

    « Le micro de Dopamine a cessé d’un con de ne plus fonctionner  »

    J’imagine que tu voulais écrire :

    « Le micro de Dopamine a cessé d’un coup de fonctionner », non ?

    1. Anfalmyr dit :

      ah oui 🙂 j’ai corrigé, merci 😉

Laisser un commentaire

Revenir en haut