Les restaurations Retro de Mikadotwix #1

Les restaurations Retro de Mikadotwix #1

Tuto Mikado

Bonjour à tous,
Pour commencer a vous exposer mes différentes recherches concernant la restauration retrogaming en tout genre, je vais vous parler aujourd’hui de jaquettes Game Boy.

Comme vous avez pu le constater dans mon édito de Mai, j’ai récupéré un lot de jeux dans un état absolument épouvantable.

GB_Vue-Ensemble_new

Avant même de chercher à essayer de réimprimer des vignettes, il faut tout d’abord nettoyer les cartouches de toute trace de saleté, mais surtout retirer les vignettes abîmées.
Pour cela, j’utilise de l’alcool à brûler qui a la particularité de bien décaper SANS attaquer le vernis de la cartouche. Quand l’impression est épaisse, il ne faut pas hésiter à faire plusieurs passages.
Profitez-en au passage pour nettoyer les broches avec un coton-tige (les plats sont encore plus efficaces).
Attention, l’acétone est à bannir absolument sous peine de complètement détériorer votre jeu.

Gameboy_SansEtiquette_new

Nous allons nous concentrer sur le jeu « Daffy Duck, un trésor de canard » que j’ai bien évidemment trouvé en brocante.

daffy

Malheureusement, il n’est pas sur la base de données de Nintenbox (qu’une nouvelle fois je vous recommande). J’ai donc pris la lourde responsabilité de récréer de toute pièce cette vignette le plus fidèlement possible avec le peu d’éléments trouvés sur le net.

elementsDaffy_new

La tâche fut rude, mais avec les ciseaux et la colle virtuelle de Photoshop, on arrive parfois à faire des miracles.

Maintenant, question existentielle :

Comment imprimer le plus fidèlement
possible cette petite vignette ?

J’ai une imprimante, moyenne voir bas de gamme qui ne rend pas toujours honneur aux image affichées sur mon Mac. Comment faire pour la rendre légèrement brillante ?

Eurêka ! Je vais utiliser du vernis transparent « Cuisine et Salle de bain« .

Vernis

Vous riez déjà ? Et bien vous avez raison de vous moquer, la tenue du papier une fois sèche et très bonne en revanche quelle catastrophe sur les couleurs qui bavent copieusement et qui perdent de leur éclat.

Daffy_VernisCuisine4

Daffy_VernisCuisine6

Je n’allais quand même pas directement coller ces vignettes sans « brillant ». Oh que non ! Je trouve qu’il n’y a pas pire qu’une jaquette dégueu maison qu’une jaquette abîmée MAIS d’origine. Et puis, l’étincelle, « le Scotch transparent large ».

Au niveau de la largeur, c’est parfait. Il se plaque très bien et ne fait pas de bulles.

DafyDUCK_new

Le résultat est plutôt correct, mais je ne suis pas plus emballé que cela. Je trouve le rendu un peu terne.

Coup de hasard, au détour du rayon JV de mon Auchan local, je trouve en tête de gondole, une plastifieuse avec transparents pour 10 euros. Je travaille dans le domaine des arts graphiques depuis une bonne quinzaine d’années et à l’époque ce type d’outil était totalement inabordable. J’ai craqué sans hésiter.

Platifieuse

Pour limiter les chutes de « feuilles plastifiées », j’ai imprimé plusieurs vignettes différentes sur une feuille A4 en 120g/m² d’épaisseur (l’épaisseur standard est 80g/m²)

Gabarit_new

Dans mes lointains souvenirs, pour que la plastification soit efficace, il faut insérer la feuille dans la pochette plastique, puis la passer sous le rouleau. Pour les vignettes, c’est une mauvaise idée car nous aurions une surépaisseur et surtout il serait très difficile de faire adhérer le plastique sur la cartouche. J’ai donc tout simplement coupé le transparent en haut dans le sens de la largeur pour séparer les « feuilles » en deux. Je l’ai passé en machine sans aucune garanti de plastification. Non seulement le plastique adhère, mais le résultat est très satisfaisant sans toutefois donner l’illusion d’une vignette neuve. Car oui, paradoxalement, le résultat est « presque trop parfait ».

GameboyFinal_new

En revanche, à ce jour, je n’ai toujours pas réussi a découper proprement les coins arrondis.

coins_new

Un coup de colle Uhu piquée à mes enfants et le tour est joué 🙂

À très vite pour vous faire partager mes recherches sur les boîtes de jeux.

7 commentaires

  1. Oursique dit :

    Pour avoir suivi tes pérégrinations sur Twitter, voilà enfin une page à garder dans mes archives, même je suis plutôt du genre jaquette abîmée mais d’origine.

  2. Clockwork dit :

    Bon article j’ai un super mario land abîme sur lequel je devrais faire des essais merci !

  3. Dopamine dit :

    Sinon il existe du plastifiant en Spray. Je l’utilise depuis des années pour vernir tous mes jetons de jeux de plateau. Je suis sûr que ça irait très bien sur tes étiquettes 😉

    1. Mikadotwix dit :

      Ah? intéressant 🙂
      Tu peux poster un lien? Parce ce que je ne connais pas du tout ce produit.

  4. TomTom dit :

    Tu n’as pas peur que la colle UHU n’ait qu’un effet temporaire? Déjà que papier sur papier c’est loin d’être éternel…

    Beau travail et bel article en tout cas 🙂

    1. Mikadotwix dit :

      Pour être tout à fait honnête, j’utilise de la colle en bombe, mais sur les 1er essais, c’est bien de la Colle bâton qui est utilisée.

  5. Séane dit :

    Si tu bosses dans les arts graphiques, tu devrais peut-être investir dans un plotter de découpe (qui peut aussi servir de traceur).

    C’est l’idéal pour découper tout type de forme. On en utilise par exemple dans la découpe du vinyle pour les T-shirts.

    L’entrée de gamme correct (Silhouette Cameo) coûte dans les 300€!

Laisser un commentaire

Revenir en haut