La Caz’ Retour #1 : Cauldron II et Exolon sur Amstrad CPC

La Caz’ Retour #1 : Cauldron II et Exolon sur Amstrad CPC

La Caz’ Retour c’est quoi ? C’est un peu l’équivalent de « on refait le match », mais à la sauce « La Caz’ Rétro ». En réécoutant les émissions, je me rends compte que, pris dans le flot de la discussion, on n’a pas forcément le temps de rentrer dans tous les détails, on oublie de dire des choses importantes sur un jeu, et parfois, on peut aussi se tromper. Vous trouverez donc ici des informations, des précisions qui n’ont pas pu être développées, faute de temps. Et pour commencer, j’ai eu envie de revenir sur l’émission hors-série sur l’Amstrad, et plus particulièrement sur les remakes de deux des jeux qui m’ont marqué, à savoir : Cauldron II et Exolon.

De nos jours, pratiquer le rétrogaming n’est pas forcément chose facile suivant les plateformes. Et je ne parle pas d’émulation ! Si jouer sur Gamecube, Megadrive ou n’importe quelle autre console est quasiment à la portée de tous, il n’en va pas de même concernant les ordinateurs Amstrad. Et ce pour plusieurs raisons, les principales étant leur rareté sur le marché de l’occasion, et, comme l’a souligné Subby Kun dans l’émission, les aléas du matériel (comme la fameuse courroie) qui rendent ces machines inutilisables.

Reste donc l’émulation, mais celle-ci n’est pas forcément au point en comparaison d’autres consoles. Heureusement, il existe des fans qui n’ont pas hésité à retrousser leurs manches pour proposer sur le net certains jeux dans leur version originale ou dans des remake qui forcent le respect.

Cauldron II est un jeu de Palace Software dans lequel on incarne une citrouille qui doit se balader dans un château et ses alentours afin de récupérer les objets qui lui permettront de vaincre la méchante sorcière qu’il a chassée dans le premier épisode. Lors de l’émission, j’ai évoqué la physique déroutante de la citrouille rebondissante qui la rend assez difficilement maniable. Toutefois, cela reste un jeu d’exploration tout à fait sympathique et au level design assez bien fichu pour l’époque.

Si vous voulez vous faire un avis, vous avez le choix entre vous essayer à la version originale sur  Cauldon-2.com ou au splendide remake réalisé en flash par Cyril Marzin et disponible ici.

Ce remake a vraiment la classe

A noter que Pix’n’Love a consacré un article à Cauldron II dans son numéro 19.

Quant à Exolon, de Hewson Consultants, c’est un jeu d’action beaucoup plus classique dans son déroulement. Incarnant un soldat perdu sur une planète inconnue, il s’agit de traverser différents tableaux en les nettoyant de toute présence alien en empruntant des portails de téléportation.

Là encore, le héros se meut avec une inertie assez particulière qui semble vouloir retranscrire une gravité moindre que celle de notre belle planète bleue. Si les graphismes de l’Amstrad vous piquent les yeux, il existe un remake, baptisé Exolon XD aux graphismes très colorés.

la version CPC

et le remake !

Pour conclure, durant l’émission, je n’ai pas eu le temps d’évoquer l’existence de CPCBox un émulateur sous Java qui se lance très simplement dans votre navigateur Internet. La liste de jeux disponibles est encore assez limitée, mais vous pouvez y trouver, entre autres, Bomb Jack, Boulder Dash ou Target Renegade qui ont été abordés lors du podcast. A vos joysticks !

 

6 commentaires

  1. Mikadotwix dit :

    J’aime beaucoup l’idée de cette rubrique « La Caz’ Retour »

    Et puis pour le coup je vais essayer ces 2 remake en HD 😉

  2. Karas dit :

    Je n’ai jamais réussi à finir Cauldron 2 à l’époque ! Quant au « level » design, j’ai souvenir d’un dessin du château publié en soluce dans un magazine : il était immense !! J’avais été tout aussi impressionné par la réalisation du plan qui avait dû demander un temps fou à la personne…

  3. Dragonman dit :

    Très bon billet!

    Cauldron 2… assez beau et fun, mais j’ai piqué des crises de colère avec le maniement assez aléatoire de cette bonne vieille citrouille!!!

    Exolon était assez magique, classique en effet, mais efficace, avec une musique d’intro juste fabuleuse.

    Je rajoute quelques jeux qui m’ont marqué à l’époque!

    Feud, qui représente pour moi THE MUST sur amstrad! graphismes au poil, maniabilité impeccable, et concept assez original!

    Aliens, Un jeu qu’il fallait charger la veille, à la mécanique de jeu addictive et un vrai sentiment d’oppression et de frisson, la meilleure adaptation d’Aliens en jeu vidéo, avec le récent opus sur DS qui m’a fait marrer!

    The Covenant, ou il fallait récupérer des espèces façon Robinson Crusoé sur une planète en phase de destruction.

    Et Gunfright, Western et chasse à l’homme, certes répétitif, trop peut être… j’oublie la musique géniale de l’intro, que je savais reproduire au synthétiseur à l’époque 😀

    Je ne traiterai pas des purges, y’en avait beaucoup… dans le désordre, Way of the Tiger, Gallivan, TaiPan, Raffles, miami vice et le « formidable » Top Gun 😀

  4. Professeur Oz dit :

    Merci les gars pour vos comm’ 😉
    @Karas : en effet, le level design reprenait la forme du château et induisait donc une progression très verticale. As-tu toi aussi ressenti cette sensation grisante quand on réussissait à sortir par le toit pour se laisser tomber bien plus bas ?
    @Dragonman : de nom, ces jeux ne me disent rien mais j’irais combler mes lacunes sur tes conseils alors !

  5. rave dit :

    Voici mon Amstrad 6128 avec lecteur de sd card au lieu du lecteur de disquette 3 pouces.
    http://youtu.be/EoMJdgaC0ME

  6. Melkiok dit :

    Exolon que de temps passé sur ce jeu
    J’aimais beaucoup la musique 🙂
    Ravi de voir qu’il existe un remake du jeu que je m’empresse d’essayer de ce pas !

Répondre à Karas Annuler la réponse

Revenir en haut