Saison 7
02:03:10

ÉPISODE #119 : GUILTY GEAR

15 mai 2018

Aujourd’hui nous vous présentons notre cent-dix-neuvième Podcast de La Caz’ Retro, et nous allons parler de GUILTY GEAR!!

Et cette semaine, c’est un certain Professeur Oz qui a dégainé le premier le nom du jeu. Pour trouver Guilty Gear, de nombreux indices étaient trouvables pour trouver :« battre justice » faisant référence au boss final du jeu, bien sur « Testament » était aussi une évocation d’un personnage du jeu. La ptite visite de Mikadotwix qui emploi « gear » à tout va pour faire référence au nom du jeu. « c’était 2010 ? » faisait référence à l’année de découverte de la source d’énergie (qui permet de créer les Gear). Enfin Pad évoque le titre du jeu en se se sentant pas « coupable » d’assister au combat entre Joy et Mikadotwix.

 

A cette époque : la couverture de Console+ mentionnée dans l’émission

 

Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs !

 .

AVEC

  

 

 

 

Télécharger le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

REVUE DE PRESSE

(source : abandonware-magazine)

Téléchargez la Revue de Presse

 

 

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

Rubriques
  • 00:14

    La Une du Mois par Tosmo

  • 00:22

    Le Pitch par Dopamine

  • 00:25

    Univers par Zephirin

  • 00:51

    Gameplay par Tosmo

  • 01:22

    Esthétique par SubbyKun

  • 01:33

    Ost par Zéphirin

  • 01:37

    Revue de Presse par Subby

  • 01:48

    Anecdotes par Dopamine

  • 01:54

    Argus par Dopamine

Télécharger le Podcast

6 commentaires

  1. MorveYvan dit :

    Merci pour ce podcast sur ce très bon jeu de baston 🙂
    Je me l’étais procuré en 2000 en original à l’époque et n’y avais joué quasiment que tout seul, les potes ayant tous migrés sur les jeux de mandales en 3d… 🙁
    Ce serait cool de pouvoir y jouer demain au stunfest !!

    En effet il y a énormément de références au metal dans le jeu. Etant un fan moi même j’avais relevé nombre de ces références !
    Testament est un groupe culte de thrash US.
    Justice fait probablement référence à l’album justice for all de Metallica.
    L’instant Kill de Sol est appelé Napalm Death, groupe de grind culte britannique.
    Ky Kiske c’est carrément les noms des chanteur et guitariste d’Helloween dans les 80’s, groupe de heavy metal teuton (michael Kiske et Kai Hansen)
    La super de Ky c’est ride the lightning, album de Metallica.
    Le Eddie de Zato fait référence à la célèbre mascotte d’iron maiden.
    Potemkin appartient à l’empire Zepp (led zeppelin…)

    Et plein d’autres références dont je ne me souviens plus 🙂

    1. Tosmo dit :

      Merci pour ces précisions étant fan de hard-rock et métal j’ avais vu un ou deux trucs mais je n’ ai pas prêté attention a tout

    2. Mentazm dit :

      Du coup j’ajoute que Zato-1 se lit zato-ichi (je ne ferai pas l’affront de vous expliquer pourquoi ^^)

  2. Desesseintes dit :

    Super podcast, comme d’hab !!!

    Juste, je comprends parfaitement les avis plutot froids de la presse de l’epoque.

    Aujourd’hui, avec le recul, on est tous d’accord pour trouver ce jeu chouette.

    Mais comme un Siren pour les survival horror, ou un Ristar pour la plateforme 16 bits, Guilty Gear est surtout un jeu arrivé trop tard, sur un genre déja pourvu de 178 jeux dont la moitié de qualité.

    C’est un peu commée servir un plat de lasagnes, certes mijoté avec amour et de bons ingrédients, a des types qui ont déja mangé 4 fois dans la journée dont 2 dans des restaurants étoilés. Ca n’enleve rien a la qualité des lasagnes, a leur bon gout, mais personne n’y touchera.

    Perso, j’ai également eu ce jeu sur des CDs gravés achetés en lot au dealer de jeux PS1 de la fac, apres avoir pucé ma console au Leclerc (toute une époque). Je me souviens avoir lancé le jeu, y avoir consacré 5 minutes, et etre passé au jeu suivant, tellement il y avait de choix.

    Ce qui était complement idiot hein, car vraiment c’est un bon jeu ce Guilty Gear. Mais du coup je comprends la presse, qui cette année la avait du chroniquer des tueries absolues, et qui voit passer un clone de Last Blade sur Neo-Geo (je simplifie).

    Et puis il y a les « modes », ou l’air du temps. Je me souviens qu’a l’epoque (ca fait tres vieux combattant pardon), tout jeu en 2d était forcément mauvais. On voulait de la 3d, des cinématiques, si possible en survival horror ou infiltration. Le reste, on s’en foutait (betement).

    1. Anfalmyr dit :

      j’aime beaucoup ta comparaison avec Siren et Ristar !

  3. MorveYvan dit :

    Effet Lacazretro certainement, le jeu est réédité sur switch, ps4 et steam !!
    Info Mo5.com
    😉

Laisser un commentaire

Revenir en haut