Émissions, Podcasts » Épisode #86 : Psychonauts

Aujourd’hui nous vous présentons notre quatre-vingt-sixième Podcast de La Caz’ Retro, nous allons parler de  Psychonauts !!

Cette semaine, c’est Glandouf qui a trouvé le sujet de l’émission, effectivement on pouvait retrouver l’album Rasputin de Boney M en référence au prénom du héros, Kevin Bacon qui rappelle la tranche de bacon utilisée par Raz pour joindre Ford Cruller et enfin Cristina Cordula qui ressemble fortement à Milla Vodello.

A cette époque : la couverture de CanardPC mentionnée dans l’émission.

Anecdote : la vidéo de DoubleFinePro <Devs Play>

 .

 .Bonne Écoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs !

 .

AVEC

   

      

 . .

Psychonauts

Téléchargez le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

 .

REVUE DE PRESSE

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR LANCER LE DIAPORAMA

psychonauts

(source : abandonware-magazine)

Téléchargez la Revue de Presse

 

crédit musique générique LaCaz’Retro : Welcome to the Retro Zone by Izioq© ( http://izioq.bandcamp.com/ )

 .

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
La Caz Retro La Caz Retro

La Rédaction

Commentaires:

21 Commentaires

  1. Professeur Oz
    Professeur Oz 12/04/2016 at 16:25 - Répondre

    Bravo les mecs pour cette émission sur un jeu de la saga Silent Hill que je ne connaissais pas

    • Zephirin
      Zephirin 12/04/2016 at 18:46 - Répondre

      Oz, tu viens de piquer ma curiosité.

  2. VegaBiggs
    VegaBiggs 12/04/2016 at 18:51 - Répondre

    Je l’ai aussi eu dans un Humble Bundle après en avoir entendu que du bien mais je dois dire que ma patience arrive à bout à la fin du passage dans le cerveau du « sergent instructeur » soit, le début du jeu. J’ai essayé deux fois, à plusieurs années d’intervalles, rien y fait. Je trouve les personnages lourdingues et le gameplay manque de précision et d’intérêt. Bref je suis sûr qu’en persévérant je pourrais lui trouver un tas de qualités mais la manette me tombe des mains…

    Désolé pour la franchise : je le trouve over-hypé. La même année sortaient Shadow of the Colossus, MGS3, The Legend of Zelda : Twilight Princess… A côté Psychonauts faisait un peu arrière-garde. L’idée est pourtant tellement bonne, les clin d’œils et métaphores tellement bien trouvées, dommage. Et désolé.

    • JiPé
      JiPé 12/04/2016 at 19:48 - Répondre

      T’as clairement pas a t’excuser d’être passé a coté du jeu, ça nous arrive a tous, a des degrés différents sur telle ou telle licences :) On peux pas jouer a tout
      Le planning des sorties que tu avances démontre clairement que Psychonauts a sans doutes été occulté par les  » GROS  » jeux bouffant une énormes partie de la visibilité du moment.
      Over Hypé, en toute franchise je le pensais avant de le faire comme je l’explique dans le pod. Je me disais que ce serait cool de le faire, mais mon esprit voulait pas, freinait le tout. Mais c’est vraiment un petit bijoux. Il a des des défauts, comme tout les jeux, mais il vaut très très clairement le détour.
      Je me retrouve complètement dans ton  » desespoir  » pendant les premières heures du jeux. Je m’ennuyais un peu. Je jouais de manière automatique sans forcement apprécié le jeu, tout simplement parcequ’a a mon avis, le jeu ne deviens vraiment intéressant que dans sa seconde partie, lorsque tu dois endosser le rôle du héro un peu malgré toi :)

      • VegaBiggs
        VegaBiggs 12/04/2016 at 21:22 - Répondre

        C’est le problème d’avoir autant de jeux, il faut que le jeu soit prenant dès le début sinon on passe à autre chose. Si je l’avais eu à l’époque, moi qui n’avait pas trop de budget donc peu de jeux, j’aurais sûrement persévéré et ce serait peu être un jeu culte pour moi. Ça tient à peu de choses des fois. Par exemple j’ai un excellent souvenir du jeu Mission Impossible.

    • Mopral
      Mopral 14/04/2016 at 21:33 - Répondre

      Marrant, j’ai eu quasiment le même ressenti quand je l’ai essayé il y a quelques années, et j’ai aussi arrêté à la fin du cerveau du sergent.
      De base, l’esthétique façon Burton m’avait un peu rebuté, je ne suis pas particulièrement fan du genre, mais j’aurais pu faire avec. Par contre, je trouve que la maniabilité à très mal vieilli, et j’ai beaucoup pesté contre certaines phases de plateforme qui ne sont pourtant pas si compliqué (j’ai en mémoire une phase avec des bâtons plantés dans un mur, qu’il faut grimper en faisant le trapéziste).
      Après, de base, j’ai vraiment du mal avec tout ce que fait Tim Schafer… (je n’aime pas trop Grim Fandango par exemple)

      • Anfalmyr
        Anfalmyr 15/04/2016 at 12:33 - Répondre

        du mal par rapport à l’écriture ou le gameplay?

        • Mopral
          Mopral 15/04/2016 at 13:06 - Répondre

          Un peu des 2, en fait.
          En fait, les jeux de Tim Schafer me laissent la mauvaise impression de n’être pas bien fini, et qu’il a juste balancé toutes les idées (bonnes ou mauvaises) qu’il avait, sans faire attention à la cohérence de l’ensemble (dans Grim Fandango, beaucoup d’énigmes me semblent vraiment illogiques, ou mal pensées).

  3. clockwork
    clockwork 13/04/2016 at 08:00 - Répondre

    De votre faute, je suis entrain de le récupérer sur Steam… je ne l’avais pas fait à l’époque car, comme Loupign, les screenshots m’avait un peu rebuté malgré mon amour pour Tim Shafer !

    Mais bien envie de me le faire maintenant :)

    • Loupign
      Loupign 13/04/2016 at 11:44 - Répondre

      Je pense que tu passeras un bon moment ;)

  4. Tibob 14/04/2016 at 00:31 - Répondre

    En effet Mika, on ne dit pas « doubleur ». Je pense que ça vient :
    – du fait que les voix ont besoin de mettre en avant qu’ils sont « comédiens de doublage », ou plus souvent « comédiens » (la plupart d’entre eux bosse à côté sur des projets théâtre, ce dont ils sont beaucoup plus fiers que de leurs voxographie).
    – du fait que dans le jargon, le « doubleur » c’était le studio de doublage (un jargon à l’ancienne, on dit plus ça…), et qu’on est tout une équipe à bosser sur chaque programme (moi je suis auteur mais y’a aussi le Directeur Artistique, l’ingé son et avant y’avait des détecteurs et des caligraphes), et que le terme « doubleur » pourrait correspondre à plusieurs métiers.

    Voilà, dsl pour le mini-pavé !

    • JiPé
      JiPé 14/04/2016 at 15:40 - Répondre

      Dire  » Doubleur  » à la place de  » Comédien de Doublage  » est plus un abus de langage qu’une méconnaissance du métier :) Je suis un amoureux transis des versions françaises <3

  5. Mika
    Mika 15/04/2016 at 17:37 - Répondre

    Vais être obligé de le faire avant d’écouter l’émission :P

  6. Nyamoru 16/04/2016 at 20:59 - Répondre

    Très complet cet épisode, j’ai adoré vous entendre parler de Psychonauts !
    Pour ma part, je pense que c’est l’un des seul jeu de plate forme 3D que j’ai joué sur PC.
    Je n’en avais jamais entendu parlé, mon frère me l’avais refilé (de manière non officielle) peu après sa sortie sur PC.

    J’ai bien aimé l’ambiance, le scénar etc.
    Je me rappelle aussi de beaucoup de phases rageantes liées à la jouabilité (clavier / souris du coup).
    Bon jeu, il est à faire, mais je pense vraiment ne jamais le refaire.
    J’attends tout de même avec impatience sa suite. :)

    • Loupign
      Loupign 19/04/2016 at 11:11 - Répondre

      Je suis très curieux également de voir ce que va donner la suite.

  7. Oursique
    Oursique 19/04/2016 at 15:27 - Répondre

    La revue de presse de l’époque n’est plus Gen4 mais Canard PC, ce léger coup de vieux. :-)

    • Anfalmyr
      Anfalmyr 19/04/2016 at 16:49 - Répondre

      exactement ^^ j’ai trop hâte qu’on puisse citer un test de GB

  8. Djédjé 24/05/2016 at 14:39 - Répondre

    Merci pour ce podcast qui m’aura enfin décidé à jouer à ce jeu! Il traînait au fin fond de ma bibliothèque steam depuis 2013 (je l’avais également choppé avec un humble bundle après en avoir entendu parler en bien et en m’assurant que « si si je le ferai… un jour après les 50 autres jeux achetés en soldes et jamais joués », vous m’aurez permis de sauter le pas :-)
    Accessoirement ce jeu m’aura également réconcilié avoir les productions de Tim Schafer, à l’instar de Mopral je ne suis pas fan des autres jeux du bonhomme auxquels j’ai pu m’essayer, même si les univers sont cools, en tant que jeux, je ne m’étais jamais vraiment éclaté avec un de ses titres.
    Mais là je dois avouer avoir été conquis tant par l’univers et toutes les trouvailles autour de la représentation des univers mentaux que le gameplay plateformes/aventure (exception faite du passage avec ce #]%¨@# de lapin!).
    Bref, une chouette découverte et j’attends maintenant la suite avec impatience alors qu’à la base je m’en moquais complètement :-)

    • Anfalmyr
      Anfalmyr 24/05/2016 at 15:25 - Répondre

      comme toi j’avais le jeu dans ma bibliothèque steam pendant très longtemps et c’est parce que je savais qu’on allait le faire en pod que je me suis décidé à le lancer… et je l’ai dévoré en une semaine.

    • Mikadotwix
      Mikadotwix 24/05/2016 at 20:13 - Répondre

      Donner envie de faire un jeu et pour nous une très très belle récompense :)

  9. Oursique
    Oursique 30/07/2016 at 13:30 - Répondre

    « Je suis le laitier. Mon lait est délicieux. »

    Comme Loupign, je l’ai découvert tardivement dans un bundle, et j’ai adoré… jusqu’à la scène finale qui m’a fait ragequit le jeu !

    Mais je l’apprécie toujours, et j’y rejoue avec plaisir. Il faut juste que j’arrête le jeu quand je retrouve le père, pour ma propre santé mentale de joueur. :-)

    C’est vrai que le jeu a plutôt vieilli, comme tout jeu 3D, mais il reste propre et lisible. Il n’y a que le niveau torero qui me ferait presque vomir par les yeux.

Laisser un Commentaire