Émissions, Podcasts » Épisode #15 : Another World

Aujourd’hui nous vous présentons notre Quinzième Emission de La Caz’ Retro, et nous allons revenir sur les grandes heures de la French Touch, sur un titre légendaire  Et oui aujourd’hui nous allons parler d’Another World.

Et cette semaine c’est Yashide qui a trouvé le jeu dont nous allons parler aujourd’hui, Bravo à lui !

Pour cette quinzième Emission Professeur Oz est accompagné de Mikadotwix, Loupign, Subby_Kun et Anfalmyr. Et on se retrouve pour parler d’Another World sorti sur Amiga en 1991.

Bonne Ecoute à tous et n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs sur ce vieux titre de Delphine Software!

BONUS : Lien vers le téléchargement gratuit sur PC de onEscapee.

 .

Another World

Téléchargez le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

 .

Téléchargez la Revue de Presse

(source : abandonware-magazine)

.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
La Caz Retro La Caz Retro

La Rédaction

Commentaires:

13 Commentaires

  1. Johnny 04/06/2012 at 14:04 - Répondre

    Une fois de plus, une émission forte intéressante qui m’a vraiment donné envie de découvrir ce jeu que je ne connaissais que de nom. Merci.

    • Anfalmyr
      Anfalmyr 04/06/2012 at 16:02 - Répondre

      On ne peut pas espérer mieux :)

  2. Red 24/10/2012 at 13:52 - Répondre

    Une magnifique emission par un jeu non moins magnifique. Merci.
    J’ai confié des mags à Abandonware-mag, et je suis heureux qu’ils profitent à des résultats comme ceux-ci.

    Pour moi, ce que je regrette le plus d’AW, c’est qu’il représentait vraiment ce qu’était un jeu « à la française », dans la démarche et les références artistiques.

    Bon courage à vous pour la suite.

    • Anfalmyr
      Anfalmyr 24/10/2012 at 14:15 - Répondre

      Merci !

  3. Indianagilles 24/05/2013 at 19:46 - Répondre

    Vous vous êtes attaqué à du très gros là pour moi puisqu’Another World est peut-être tout simplement mon jeu préféré de tous les temps. Rien que ça. Pour vous dire à quel point j’aime ce jeu, je l’ai fait sur toutes les versions sorties, IPhone mis à part (j’en ai pas et y jouer en tactile pour moi c’est une insulte).
    Ben vous savez quoi ? En mega fan hardcore j’ai pas grand chose à redire de ce podcast, vous avez été très biens.
    J’ai quand même eu beaucoup de peine pour vous d’apprendre que la plupart ont connu ce jeu avant tout sur console, soit sur des versions vraiment moins bonnes que sur micro. En ce qui me concerne, ma première version fut la version Atari ST. C’est même ce jeu qui m’a fait vendre la quasi intégralité de ma ludothèque MD pour m’en acheter un. Mon premier contact ? Une émission (pas Micro Kids) où l’on voyait Eric Chahi présentait son jeu. On voyait le premier niveau avec la grosse bêbête noire. La claque absolue, il me le fallait. Un pote qui avait un ST avait un voisin qui voulait s’en débarasser (le fou), je lui ai filé plein de jeux MD et voilà le travail. Mon pote m’a passé le jeu et là, it’s kind of magic.
    J’ai été surpris que vous trouviez tous le jeu si difficile que ça. Oui, c’était pas évident d’avancer mais une fois que vous aviez compris la mécanique, c’était assez simple. Surtout sur console où les sauts étaient assistés à mort (quand tu sautes entre les bouches aux sols, c’était vachement plus dur sur micro). Bon après je suis tellement hardcore sur ce jeu que je suis peut-être pas bon juge.
    La version SNES je la trouvait bien dégueulasse quand même avec ses multiples ralentissements et ses graphismes tout écrasés. Puis il était tellement plus facile que ça me gâchait un peu mon plaisir. Le seul truc qui me plaisait bien dessus c’était les niveaux supplémentaires. Mais avec le recul, je trouve qu’ils ne s’incrustent pas si bien. Ils semblent trop à part, trop évolué par rapport au reste. Ca me sort un peu de l’aventure. Mais c’est sans doute car j’ai connu la version normale d’abord.
    Ma version préférée est la version 3DO que je possède toujours. Plus rapide, plus fluide et plus belle (beaucoup plus que la version 15eme anniversaire). Il y a de nouvelles musiques que je trouve merveilleuses aussi. Mais Chahi ne l’aime pas. Car c’est vrai, cette version aux décors retravaillés trahi sa direction artisitique. Ce ne sont plus des polygones mais de vrais décors en bitmap. Forcément c’est moins glorieux et en plus les persos jurent plus avec le reste. Mais même, cette version c’est vraiment la meilleure pour moi. Les fans doivent s’offrir une 3DO rien que pour ça (et en plus ils découvriraient que cette console mal aimée à de superbes hits. Et oui !). Vraiment, je vous la conseille. Je crois que le jeu est un des rares à fonctionner correctement sur l’émulateur 3DO.
    Vous avez parler d’une version Game Boy advance pour dire que c’était juste une version Snes adaptée mais c’est normal, ce n’était pas un jeu officiel. Chahi a même demandé à l’auteur de le faire retirer car il s’apprêtait à lancer sa version 15eme anniversaire, non sans l’avoir auparavant félicité pour son portage.

    Sur le second épisode, c’est vrai qu’il est bourré de défauts mais il a quand même son charme. Malheureusement, la maniabilité, la trop grande difficulté (même en connaissant le parcours), l’enchaînement bizarre des scènes, l’étrange sacrifice de Lester et le fait qu’il soit en plus très court jouent bien contre lui. Par contre on peut noter qu’il est vraiment très propre techniquement parlant et que l’univers est bien respecté. En fait il vaut mieux le voir en vidéo qu’y jouer. Ca reste une curiosité à voir. A noter que la version 3DO comporte après le générique de fin la superbe introduction de cette suite. Ce qui en fait une sorte de fin supplémentaire. Ca m’a longtemps fait fantasmer car je n’ai pu jouer à ce jeu que beaucoup plus tard. Mais qu’est-ce que j’ai pu la mater cette intro !

    j’ai été surpris que vous ne parliez pas du tout de Heart of the Darkness, le jeu suivant d’Eric Chahi qui est tout à fait dans la continuité d’Another World. Le perso principal (encore un rouquin) et sa sortie tardive (annoncé sur MD, sorti sur PS1 !) ne lui ont pas permis de vraiment rester dans l’histoire. Mais si vous ne l’avez pas fait, tentez-le ! Il est assez dur (du bon die and retry) mais malheureusement très court. Plus qu’Another World il me semble.

    A part ça je crois que c’est tout. Allez, j’enchaîne un autre podcast ;)

    • Anfalmyr
      Anfalmyr 24/05/2013 at 22:59 - Répondre

      Heart of aura son propre pod, c’est normal qu’on ne l’ai pas abordé; jte rassure on est beaucoup à vouloir en parler.

      • Indianagilles 25/05/2013 at 09:43 - Répondre

        Ah c’est bien, il va y avoir de quoi dire aussi ! ne serait-ce que pour les délais records qu’il a mis pour sortir.

        • Professeur Oz
          Professeur Oz 25/05/2013 at 12:09 - Répondre

          et pour son intérêt plus que limité à l’époque de sa sortie …

          • Anfalmyr
            Anfalmyr 25/05/2013 at 12:36 -

            Oui, on n’a pas dit qu’on allait forcément en parler en bien.

          • Indianagilles 25/05/2013 at 12:55 -

            Ah les fous, les misérables !
            Comme quoi un mauvais timing peut faire beaucoup de mal à un jeu de ce calibre. S’il était sorti comme prévu sur MD, ce ne serait pas la même musique j’en suis sûr. Pour l’avoir refait il y a peu, il vieilli très bien. 2D oblige. Dommage pour la résolution un peu faible. J’aimerai bien que Chahi nous fasse une version HD aussi. Mais bon, c’est pas l’endroit pour en parler. J’attendrais votre podcast pour vous insulter pour vos infamies.

          • Professeur Oz
            Professeur Oz 25/05/2013 at 13:00 -

            T’inquiète, sur la trentaine d’émissions dispo pour l’instant, je suis persuadé que tu trouveras rapidement de quoi nous insulter :D

  4. indianagilles 30/05/2013 at 18:16 - Répondre

    Comme vous m’avez bien donné envie de me refaire un petit Another World, j’ai voulu essayer une version que ‘jai dû faire une seule fois : la version MD. Bien que plus fluide et peut-être aussi un poil plus jolie que la version Super Nintendo, j’avais oublié que les bruitages étaient aussi ratés. Les lasers, quelle horreur, on dirait des bruitages d’épée pas super bien fait en plus. Du coup après 3 niveaux, j’ai plutôt zappé sur la version Mega CD (celle avec sa suite). Je ne me souvenais plus trop non plus de cette version en fait. Peut-être même que je ne l’avais jamais faite ? Belle surprise puisqu’il s’agit de la meilleure version old school, peut-être même devant les versions micro. Je ne compte pas la version 3DO, la meilleure pour moi mais qui a des graphismes refaits. Cette version Mega CD n’était pas que la version MD avec de nouvelles musiques mais belle et bien une version plus fine, avec de nouvelles musiques et surtout une excellente fluidité. Mis à part deux ou trois endroits, c’était sans ralentissements. Comme sur la version 3DO, quand on le fini (je l’ai bouclé en 35mn et encore j’étais un peu rouillé), on enchaîne sur l’intro du 2, ce qui en fait une fin version longue des plus réussies. Sauf que, et je ne m’en rappelais pas, cette vidéo comporte quelques plans supplémentaires par rapport à la fin sur 3DO et est beaucoup plus longue puisqu’on voit le chemin de notre ami E.T. durant le premier jeu (comment il s’est retrouvé dns la cage avec nous puis comment il s’échappe quand on va dans le tunnel etc…). Vraiment pas mal puisque l’intro/fin de la 3DO se terminait dès qu’on voit l’alien dans la cage et qu’il se retourne vers Lester qui est allongé.
    Enfin, notons que dès qu’on fini le jeu et qu’on enchaîne sur cette vidéo, le jeu continue avec le 2. Sympa. Bon, j’ai lâché dès le premier niveau car la maniabilité c’est vraiment pas ça. Quel dommage quand même, cette suite aurait pu être vraiment potable sans ça.

  5. indianagilles 30/05/2013 at 18:41 - Répondre

    J’oubliais : j’ai relancé la version Snes et mon dieu, cette version est moche, la fenêtre beaucoup plus petite, saccadée et d’une lenteur hallucinante. Elle est sauvée par ses bruitages et sa musique mais sinon c’est de loin la plus mauvaise version de l’époque.
    Plus je redécouvre la SNES et plus je me rend compte qu’elle avait très souvent des versions tape à l’oeil mais moins bonnes que sur d’autres machines (souvent moins colorée mais tellement plus fluides). Je me souviens maintenant pourquoi j’ai tellement regretté ma MD à l’époque.

Laisser un Commentaire