Émissions, Podcasts » Épisode #09 : Turtles in Time

Et de neuf ! Neuvième émission de la Caz’ Retro, et c’est reparti pour un petit tour dans le passé du monde vidéoludique ! Et après ce passage l’incroyable et non moins impossible Ikari Warriors, on va s’attarder sur un très gros titre de l’ère 16-bits avec le surpuissant Turtles in Time! 

Cette semaine c’est Onizukaz qui a trouvé de quel jeu nous allions parler ! Et encore une fois vous avez trouvé direct’ !

Pour cette neuvième émission, je suis accompagné de Mikadotwix, Loupign91, et Subby_Kun. Mais ce n’est pas tout puisque nous accueillons notre premier et véritable guest (Locutus et Oz étant des intervenants réguliers). Et quoi de mieux pour commencer que d’inviter le Videomaker 2011 de la Communauté Gameblog, j’ai nommé Dopamine! Un Invité plein d’anecdotes hallucinantes qui va envouter l’émission de sa voix suave. Et on se retrouve pour parler de TMNT IV : Turtles in Time sorti en 1991 sur Arcade puis sur Snes et une Version Spéciale sur Megadrive… Bonne lecture à tous, et surtout n’hésitez pas à nous faire partager vos propres souvenirs et anecdotes dans les commentaires !

Et n’oubliez pas, vous pouvez retrouver Dopamine sur son Blog Parallaxe, mais aussi sur son Blog « Game Over » sur Rue89 ! Et comme il n’arrête jamais, vous le retrouverez sur le prime de GamingTv!

 .

Turtle in Time

Téléchargez le Podcast « Clic Droit Enregistrer Sous »

.

Téléchargez la Revue de Presse

(source : abandonware-magazine)

.

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
La Caz Retro La Caz Retro

La Rédaction

Commentaires:

3 Commentaires

  1. oz_fromsl 07/03/2012 at 17:23 - Répondre

    J’ai enfin pu rattraper et mon retard et j’ai même regardé cet épisode (au passage, chapeau pour les vidéos avec Micro Kids). Je voulais toutefois préciser une imprécision. Loupign dit que la Megadrive n’était pas capable de gérer des effets semblables au mode 7 de la Super Nes, ce qui est inexact. Je fais evidemment mon Sega fan, mais vers sa fin de vie, la MD pouvait rivaliser avec la Snes sur bon nombre de points techniques. A l’époque, les journalistes disaient que les développeurs utilisaient la console bien plus efficacement. Deux exemples : Contra Hard Cops de Konami (ou le « mode 7″ est très présent) et Misadventure of Flink de Psygnosis avec des graphismes super colorés pour la console.

  2. indianagilles 30/05/2013 at 18:31 - Répondre

    Je n’étais pas du tout fan des Tortues Ninja à l’époque mais j’avais beaucoup aimé ce jeu sur Super Nes à l’époque. Avant ça j’avais adoré la très bonne version du jeu Nes sur mon Amstrad CPC (elle était plus belle, plus équilibrée et bien plus agréable).
    Mais je me suis rendu compte que je n’avais jamais essayé la version MD, ce qui est une honte pour un sega fan comme moi ! Du coup je me le suis fait tout à l’heure et j’ai bien aimé. En fait, il est plus jouable, plus rapide et plus agréable à prendre en main que la version Super Nes ! Les animations, contrairement à ce que j’ai entendu sont aussi développées que sur Super Nes et les persos ont à peu près la même taille en fait. Comme vous l’avez dit, les couleurs sont mieux choisies sur MD : le jeu reste coloré mais moins flashy ce qui n’est pas un mal. Bien qu’il y ait moins de niveaux, le fait qu’ils soient plus découpées et longs font que c’est pratiquement aussi varié en fait. Les musiques sont très bonnes et je me demande si je ne préfère pas celles-ci à celles de la SNES. Les bruitages sont pas mal mais les digits sont vraiments inférieures c’est certains.
    Cela dit, il faut reconnaître que le lancer vers l’écran manque (le jeu manque déjà de coups) et que les niveaux sont moins détaillés (ce qui donne l’impression d’avoir des sprites plus petits c’est parce qu’ils sont perdus dans des décors moins riches). Finalement, cette longueur des niveaux rend le jeu plus monotone et l’on a plus l’air d’aller en ligne droite que sur Super Nes. Même si cette dernière version est finalement assez pauvre également par rapport à d’autres beat em all (pas assez de coups et d’interractions), elle semble plus variée. Et comme vous avez dit, la version MD manque de boss, surtout que les inédits sont cheap. Puis, même si l’histoire n’a que peu d’importance, elle est mieux mise en scène sur la version SNES.
    Au final, je pense que la version SNES, bien que plus molle, reste la meilleure mais la version MD est vraiment pas mal non plus grâce à son côté plus pêchu.

    Pour finir, avez-vous noter que l’écran de continue est l’affiche du premier film ?

  3. Julian
    Julian 26/12/2015 at 23:52 - Répondre

    Pour ceux qui voudraient s’essayer « légalement » aux TMNT in Time version arcade, le jeu est déblocable dans TMNT Mutant Nightmare sur XBOX, PS2 et GC.

    Je trouve les versions console du jeu bien plus précises dans les impacts, tous les BTA version arcade de Konami ont des impacts un peu chelou qui tapent dans le vide, c’est un rendu assez bourrin et désagréable.

    Ah, et il y a des indiens dans Sunset Riders arcade.

Laisser un Commentaire